[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Des Gilets jaunes se font violemment matraquer dans un Burger King

Brève publiée le 6 décembre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.liberation.fr/checknews/2018/12/05/la-video-des-gilets-jaunes-matraques-dans-un-burger-king-est-elle-vraie_1696063

La vidéo des gilets jaunes matraqués dans un Burger King est-elle vraie ?

Oui, comme nous l'ont confirmé deux photographes de «Libération», présents sur place au moment des faits.

Question posée par Meyer alexis le 04/12/2018

Bonjour,

Vous faites référence à cette vidéo postée sur YouTube le 4 décembre dernier par l’agence Hors-Zone Press, où l’on voit des CRS frapper des gilets jaunes dans un Burger King, à Paris.

Cette vidéo est-elle authentique, a-t-elle bien été prise à Paris, ce week-end, en marge des manifestations sur les Champs-Elysées ?

Oui, comme nous l’ont confirmé deux photographes de Libération, présents sur place au moment des faits, Martin Colombet et Boris Allin.

Contacté par CheckNews, Martin Colombet raconte :

«En fait, on était place de l’Etoile, au sommet l’Arc de Triomphe, en train de faire des photos. On voit les CRS reprendre la place, on descend, on arrive en bas, c’est le moment de l’évacuation, donc les CRS balancent des centaines de gaz lacrymogènes, je n’ai pas de lunettes pour me protéger, du coup, deux autres photographes, Adrien et Boris, tentent de me faire sortir. On se décale et on arrive, avenue de Wagram.»

Au 7 de cette même avenue se trouve, en effet, un Burger King.

Le photographe raconte la suite :

«Les manifestants ont visiblement forcé l’entrée, parce que le Burger King était fermé, et que la porte était endommagée quand on est entré. On rentre dans le Burger King avec une quinzaine de gilets jaunes, tout le monde suffoque, moi je vomis quasiment, tellement l’air était chargé en gaz lacrymogène. Le gérant nous passe des bouteilles d’eau pour qu’on puisse se rincer le visage. Le temps de reprendre notre souffle, on voit les CRS entourer le Burger King. On lève notre carte de presse en l’air.»

Le photographe voit un CRS fondre directement sur un manifestant et le frapper au sol. Puis le Burger King est évacué. «Ils ont fait sortir les manifestants un par un par l’entrée du Burger King, et on voyait les CRS mettre des coups à tous ceux qui sortaient». Sur son compte Facebook, Boris Allin raconte la même chose : «C’était l’étape obligatoire pour sortir passer par un tunnel de 4 ou 5 CRS qui tapaient, tapaient et tapaient encore.»

Deux récits corroborés par la fin de cette vidéo de plus de trois heures, postée sur le compte YouTube d’une autre agence de presse, LinePress, où l’on voit des gilets jaunes roués de coups par les CRS lorsqu’ils sortent du fast-food.

Sur son compte Facebook, Boris Allin affirme avoir déposé un signalement à l’IGPN.

Bien cordialement, 

Robin Andraca

Voir toutes les vidéos