[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Pour encourager la réflexion sur les Gilets Jaunes dans la CGT

CGT Gilets-jaunes

Brève publiée le 15 décembre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://ouvalacgt.over-blog.com/2018/12/pour-encourager-la-reflexion-sur-les-gilets-jaunes-dans-la-cgt.html

On le sait, la question de la convergence, ou pas, avec les Gilets Jaunes fait débat dans notre syndicat.

Aussi, après un article sur les contradictions qui traversent la CGT (« Gilets Jaunes : la CGT divisée, la Confédération à reculons »), nous proposons dans ce deuxième article des éléments de réflexion pour les camarades qui souhaitent mieux comprendre ce qui se passe.

Loin de nous l’idée de proposer « L’Analyse » définitive du phénomène ! Nous sommes un peu comme tout le monde, intrigués, suspicieux, intéressés, le tout en même temps. Avec en plus la difficulté pour savoir comment intervenir dans un mouvement éclaté, volontairement désorganisé et rempli de fortes contradictions.

Mais il faut s’atteler à la tâche, d’autant que les choses décantent avec le temps et qu’on commence à en mesurer la complexité.

Voici donc les articles qui ont inspiré les militants de Voie Prolétarienne qui animent ce blog. Au-delà de certaines critiques secondaires, tous ces articles ont un intérêt, et c’est pour cette raison que nous les faisons connaître.

Sur la réalité des Gilets Jaunes

  • Un article tout récent, publié dans le Monde et en accès libre sur le site d’un sociologue bien connu. Fort intéressant, car il s’agit d’une enquête de terrain, sur les piquets, dans les manifestations, avec des « vraies » personnes. Enquête encore limitée à 166 personnes et sans distinction régionale (ce qui aurait un intérêt). Un peu surprenant quand même sur la faiblesse de la place des revendications réactionnaires et de l’extrême-droite. « Qui sont les Gilets Jaunes – une enquête pionnière d’un collectif de chercheurs »
  • Un autre article du site Slate qui a fait beaucoup parler, car il donne une description exactement opposée du mouvement. Ce n’est pas une enquête de terrain, mais un sondage et à prendre avec des pincettes. Car ce sondage interroge « ceux qui se disent Gilets Jaunes » dans la population générale. C’est-à-dire que c’est extrêmement flou, et qu’il prête donc à toutes les interprétations. Néanmoins, à lire pour se forger un avis. «Ce que révèlent les sondages sur l’identité des Gilets Jaunes »
  • Un article qui confirme ce que développe l’enquête sociologique ci-dessus, à savoir le manque d’éducation politique des Gilets Jaunes, et qui montre comment la mobilisation contribue à la formation de nouvelles générations de militants. « A Gaillon, les Gilets Jaunes s’éveillent à la politique »
  • Enfin, un dernier article également tout récent, qui recense les actions des Gilets Jaunes contre les multinationales. Un volet rarement souligné, et c’est bien dommage. « Les Gilets Jaunes multiplient les actions contre les multinationales »

Les analyses politiques et sociales qui méritent qu’on s’y arrête

  • L’analyse faite par les camarades de Voie Prolétarienne, qui tente une analyse de classe dialectique et propose dès le 23 novembre une orientation dans le mouvement. « Que penser du mouvement des Gilets Jaunes »
  • Une première analyse, encore antérieure, qui situe les Gilets Jaunes dans l’accentuation des contradictions sociales, ce qui est juste – et impose de s’intéresser à ce qui se passe. La limite de l’analyse est l’absence des contradictions secondaires et le silence sur la présence de l’extrême-droite. Par ailleurs, l’auteur étant militant actif de Front Social, on retrouve ce spontanéisme de la grève générale et de l’insurrection assez unilatéral. « Les Gilets Jaunes annoncent les Gilets Rouges à venir »
  • Une autre analyse, d’un journaliste de Mediapart, repris sur un site CGT. A l’inverse du précédent, l’article s’attache à montrer les limites du mouvement et s’interroge sur la sympathie médiatique envers un mouvement confus, voire suspect. « Gilets Jaunes : pourquoi les trouve-t-on si gentils ? »
  • De même, un article issu de l’Autonomie insiste sur le fond d’extrême-droite du mouvement, tout en soulignant les potentialités d’y intervenir sur une base de classe. « Classes d’encadrement et prolétaires dans le mouvement des Gilets Jaunes »

Ces quatre analyses datent du début du mouvement. Elles mériteraient une actualisation un mois après son début, en particulier pour mieux saisir la dialectique qui le traverse, entre aspects positifs de résistance anticapitaliste, et tentations réactionnaires.

Les contradictions du mouvement, fascisme, racisme, homophobie

On ne va pas se cacher derrière son petit doigt. Il y a la présence du FN et de toutes les variantes des nazillons et identitaires dans le mouvement, on a beaucoup vu Dieudonné par exemple. Donc beaucoup de méfiance dans nos rangs – à juste titre. Et l’épisode de Flixécourt dans la Somme, en tout début des blocages a accentué cette méfiance (« La CGT Douanes, les migrants, les Gilets Jaunes »)
Cela dit, c’est également le cas dans nos entreprises, voire dans nos syndicats (voir notre dernier article sur les élections au CTP à Hénin-Beaumont, affligeant…) 

La question c’est de mener le combat, et de ne pas l’abandonner.

Il faut rester vigilant. Les revendications réactionnaires anti-immigrés restent forte dans le mouvement, on l’a vu avec la polémique complotiste autour du Pacte de Marrakech, et l’extrême-droite est à la manœuvre. D’ailleurs peut-être plus dans les manifestations que sur les ronds-points, mais bel et bien là.
Et lors de son intervention à la télévision Lundi, le ton de Macron autour d’une formule plus que vague a fait frémir : « Il faut que nous abordions la question de l’immigration. Il nous faut l’affronter ».
L’enjeu de l’immigration, des migrants et des sans-papiers est bien au cœur de la lutte sociale. Parmi les Gilets Jaunes, dans les entreprises, dans les lycées – et il ne faut rien laisser passer !

Nota : les éditions Syllepse viennent également de publier une compilation de textes (disponible gratuitement en ligne « Gilets Jaunes : des clés pour comprendre » et sauvegardée ICI) sur le mouvement des Gilets Jaunes (certains repris ici). Peut être utile pour compléter la documentation, mais ce qu’on peut reprocher c’est une tonalité assez unilatérale « mouvementiste », où les contradictions du mouvement sont un peu escamotées. Cela dit, malgré tout une contribution à la réflexion.