[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Rennes 2. À l’AG, on ne vote pas le blocage mais…

Université

Brève publiée le 19 décembre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-2-l-ag-ne-vote-pas-le-blocage-mais-6137739

Le déblocage de la fac a été voté jeudi. Une nouvelle assemblée générale s’est tenue, ce mardi, pour décider de la suite à donner au mouvement. Si les personnes présentes ce mardi n’ont pas voté le blocage, elles ont annulé le vote électronique et prévoient un blocage filtrant, au retour des vacances, pour la semaine des partiels.

Si on n’a pas voté le blocage à Rennes 2 ce mardi, un barrage filtrant à la rentrée des vacances a été acté.

Jour de vote, ce mardi, à l’université de Rennes 2. Petit retour en arrière : Jeudi, une majorité avait voté pour le déblocage de la fac. Déblocage, oui, mais… Les organisateurs avaient ajouté une condition à cette décision. Oui, la fac est débloquée… « Jusqu’à la prochaine assemblée générale. »

Lundi 10 décembre, ils n’étaient que 300 à être venus voter, sur les 21 000 étudiants que compte l’université de Rennes 2. Le blocage a été décidé jusqu’au jeudi suivant, le 13 décembre, où ils étaient 2 000 cette fois, personnels et étudiants, à avoir pris part au vote, à la suite de l’appel de la Présidence.

Ce mardi, l’AG démarre vers 13 h 15, dans le bâtiment L de l’université. Elle réunit plusieurs centaines de personnes, peut-être 500 ou 600.

La motion autorisant le vote électronique est annulée

Les discussions commencent par un échange sur la lutte des lycéens à Rennes, et notamment sur les actions qui ont eu lieu le matin même à Victor et Hélène Basch. Puis, une personne propose de renommer l’assemblée en « Assemblée générale de lutte de Rennes 2. » Une autre prend la parole pour fustiger le vote électronique qui serait mis en place pour « vider les AG ».

Deux décisions sont alors adoptées : l’assemblée générale est renommée et la motion de la semaine dernière autorisant le vote électronique est annulée.

Entre prises de parole et votes

Pour éviter que toutes les décisions soient soumises au vote à la fin de l’AG, les thématiques sont abordées les unes après les autres, délimitées, et votées à chaque fois. Les étudiants et étudiantes présents se mettent d’accord pour placer au cœur de la lutte la hausse des frais d’inscriptions pour les étudiants étrangers. Ils appellent également à aller manifester devant le commissariat central après l’AG en soutien d’un lycéen qui aurait été interpellé ce matin.

Pêle-mêle, on y décide un sit-in devant le bâtiment de la présidence contre l’augmentation des frais scolaires pour les étudiants étrangers, la question de la Palestine est aussi évoquée, tout comme l’acte V des Gilets jaunes.

La suite des actions est également discutée. Si pour la fin de la semaine, le blocage de la fac de Villejean n’est pas voté, le principe d’un barrage filtrant au retour des vacances, la semaine des partiels, a été acté.