[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

À Auxerre, un gilet, cinquante nuances de jaune

Gilets-jaunes

Brève publiée le 22 décembre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.lyonne.fr/auxerre/social/2018/12/20/a-auxerre-un-gilet-cinquante-nuances-de-jaune_13089587.html

Le mouvement des gilets jaunes se fracture de plus en plus. C'est le cas à Auxerre, entre les gilets jaunes du rond-point de l'Europe et l'association.

Sur le rond-point de l’Europe, dernier bastion des gilets jaunes à Auxerre, mieux vaut ne pas prononcer le nom de « l’association » ou des « modérés ».

Mardi 18 décembre, le conflit qui oppose les deux groupes est monté d’un cran. Si bien que les « modérés » menacent désormais de porter plainte…

Jaune vif vs jaune pâle?? Un mois après la grande mobilisation du 17 novembre, le mouvement des gilets jaunes, à Auxerre, n’a jamais été si divisé.

D’un côté, « les gilets jaunes de l’Europe »

Eux occupent, depuis le début, le rond-point de l’Europe, à la sortie nord d’Auxerre. Même avec les annonces présidentielles, ils refusent de quitter leur point de rassemblement, réclamant toujours la démission d’Emmanuel Macron. Certains font signer, aux automobilistes qu’ils croisent dans leur « barrage filtrant », une pétition pour le RIC, référendum d’initiative citoyenne. Et il leur arrive aussi de mener « des actions », non déclarées en préfecture, pour bloquer l’économie. Alors les forces de l’ordre les surnomment « les irréductibles »... Leur page Facebook totalise 1.800 likes.

De l’autre côté, « les gilets jaunes modérés »

Eux ont déserté les ronds-points depuis longtemps. Aujourd’hui, ils ont choisi de se constituer en association. « Le but, c’est de travailler sur le fond, de faire des propositions plausibles », explique Christophe, président de l’association. « Nous ne sommes pas pour la démission d’Emmanuel Macron. » Leur page Facebook totalise 9.400 likes.

Ce que reprochent les « irréductibles » aux « modérés », c’est, entre autres, de « faire payer » une cotisation de 10 € pour adhérer à l’association. « Nous, ici, on ne fait pas payer les gens », souligne Cédric, gilet jaune du rond-point de l’Europe.

Mardi 18 décembre soir, à Laborde, les « modérés » tenaient leur assemblée générale. Des gilets jaunes de l’Europe s‘y sont rendus. Entre les deux groupes, le ton est monté. Si bien qu’hier, sur Facebook, les modérés faisaient état de « menaces de mort, diffamation ».

« Il n’y a eu aucune menace de mort », répond Cédric, gilet jaune de l’Europe. « Il y a eu des insultes, mais des deux côtés. »Christophe, élu mardi président de l’association, nous a confirmé que « les modérés » envisageaient de porter plainte.