[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Pour Noël, le gouvernement commande des centaines de fusils « multi-coups » pour mater la population

Gilets-jaunes

Brève publiée le 26 décembre 2018

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Alors que des dizaines de personnes ont été défigurées par des tirs policiers ces dernières semaines, dans le cadre du mouvement des Gilets Jaunes, le gouvernement met les grands moyens pour offrir une nouvelle panoplie aux CRS.

En effet, Macron n'a pas seulement offert une grosse augmentation de salaire aux forces de l'ordre qui ont massacré les manifestants depuis un mois. Il a décidé de débloquer du budget pour acheter encore plus d'armes pour réprimer. Un appel d'offre a été publié pour « l'acquisition de lanceurs multi-coups », tout récemment sur le Bulletin Officiel des Annonces des Marchés publics.

Dans cet appel, le gouvernement compte acheter 450 nouveaux fusils qui permettent de tirer des munitions en rafale. Autrement dit, ce sont des « super Flash-Balls », avec un barillet, qui permet de shooter 6 cartouches en quelques secondes sur des manifestants. Le calibre du barillet permet de tirer aussi bien des balles en caoutchouc que des grenades lacrymogènes ou explosives. Et tout ça sans avoir à recharger, comme c'est le cas sur les lanceurs « classiques », déjà très destructeurs.

Ce type de fusil, baptisé « Penn Arms », est utilisé par des polices très démocratiques, comme celles des USA, d’Israël, de Russie ou du Brésil.

Mais le gouvernement ne s'arrête pas là. L'appel d'offre comprend aussi l'achat de « 1280 lanceurs mono-coups » supplémentaires ! Il s'agit des désormais célèbres LBD 40, ces fusils dotés d'un viseur, ces « Flash-Balls » très puissants et précis qui ont éborgné et blessé des centaines de manifestants.

Ce pouvoir, en pleine radicalisation, trouve toujours plus d'argent pour frapper sa population. Et la répression se militarise à une vitesse vertigineuse.

Réagissons !

---

Lien vers l'appel d'offre officiel :
https://www.boamp.fr/avis/detail/18-179674/1

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Sources : Nantes révoltée