[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Éric Drouet libéré: "Tout ce qui se passe ici est politique"

Gilets-jaunes

Brève publiée le 3 janvier 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/eric-drouet-libere-tout-ce-qui-se-passe-ici-est-politique_2055714.html

Figure emblématique des gilets jaunes, Éric Drouet a été interpellé mercredi soir, à Paris.

"Tout ce qui se passe ici est politique, la façon dont c'est fait, c'est politique." La figure emblématique des gilets jaunes Éric Drouet, interpellé mercredi à Paris lors d'un rassemblement informel, est sorti de garde à vue ce jeudi après-midi et a fait une brève déclaration en compagnie de son avocat, qui a dénoncé une "intimidation"

"Même eux [les policiers] n'ont pas l'habitude que ça se déroule comme ça, qu'il y ait des haut gradés qui assistent à l'audition, qui posent eux-mêmes les questions, c'est du jamais-vu", a ajouté Éric Drouet à des journalistes à sa sortie du commissariat parisien où il était entendu depuis son interpellation avec d'autres personnes. 

Eric Drouet est sorti de garde à vue ce jeudi en compagnie de son avocat, comme le 23 décembre, après une première interpellation à Paris.

"Il n'y a pas eu d'appel" à manifester hier, a-t-il martelé. "Ce n'est pas moi, c'est une page, il y a mon nom inscrit nulle part et malgré ça, on essaie de nous mettre sur le dos des inculpations. On essaie de nous mettre l'organisation d'une manifestation non déclarée, alors que là, ça n'avait rien d'une manifestation, c'était un rendez-vous au restaurant. On en est très loin." 

Son interpellation devant les caméras avait suscité depuis des réactions indignées à La France insoumise, au Rassemblement national mais aussi chez Europe-Écologie Les Verts. 

Jugement en février 2019

L'ex-chauffeur routier de 33 ans a été interpellé pour "organisation d'une manifestation non déclarée", a expliqué le ministère de l'Intérieur dès mercredi soir. Lui affirme avoir voulu rendre hommage aux dix personnes décédées depuis le début du mouvement des gilets jaunes. 

Cet initiateur de la première mobilisation nationale des "gilets jaunes" le 17 novembre a été arrêté alors qu'il se dirigeait vers les Champs-Élysées, où il avait appelé d'autres sympathisants à se rassembler. Il avait appelé en fin d'après-midi sur Facebook à mener une "action" et à "choquer l'opinion publique". Son arrestation a également provoqué la colère de gilets jaunes. "L'interpellation d'Éric Drouet est un scandale", a ainsi déclaré Annie, retraitée, à Dijon. "Drouet s'est fait arrêter pour rien, il faut qu'on le soutienne", a ajouté Fabrice, fonctionnaire, à Lyon. 

Le 22 décembre, Éric Drouet avait déjà été arrêté lors de l'acte 6 des manifestations à Paris pour "port d'arme prohibé", en l'occurrence un bâton. Il sera jugé le 15 février prochain pour ces faits mais aussi pour ceux concernant sa dernière garde à vue, a fait savoir le le procureur de la République Rémy Heitz dans un communiqué cité par France Info