[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Pour un acte VIII massif sur Paris

Gilets-jaunes

Brève publiée le 4 janvier 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://paris-luttes.info/pour-un-acte-8-massif-sur-paris-11406

La nouvelle mobilisation GJ parisienne de samedi revêt une importance toute particulière dans l’avenir du mouvement.

C’est désormais une certitude : le mouvement des Gilets Jaunes n’a pas été stoppé par les vacances, noël et le jour de l’an. N’en déplaise au pouvoir, les GJ n’ont pas voulu être les dindons de la grande farce du gouvernement. Et ils redescendrons dans la rue dès samedi.

L’un des enjeux de cet Acte VIII sera de réussir la mobilisation parisienne. Nous savons que Paris n’est pas la France. Que le mouvement est né dans les territoires ruraux et que c’est encore là qu’il y trouve sa vitalité (en témoigne la force du mouvement des GJ de Commercy).

Mais nous savons aussi que les rdv du samedi dans les grandes villes de France constituent des temps forts et structurants. Notamment dans une logique de rapport de force avec un gouvernement de plus en plus prompt à répondre par le mépris et la matraque.

À cet égard, ce qui se passe à Paris joue un rôle important dans ce rapport de force. C’est dans la capitale que se concentrent les lieux de pouvoirs et la plupart des attentions politiques et médiatiques.

Ce n’est pas un hasard si le moment où le pouvoir a semblé le plus fragilisé, où certains ont évoqué une démission du ministre de l’intérieur et/ou du premier ministre, voir même une dissolution de l’assemblée, ce moment correspond aux jours suivants les actes II, III et IV, ceux qui furent les plus importants en terme de nombre de GJ présents dans Paris mais aussi d’intensité.

Le pouvoir a, depuis, tout fait pour invisibiliser les rassemblements parisiens : des milliers de GAV avant même de pouvoir arriver en manif, des interdictions de porter des gilets jaunes ou encore l’usage excessif et systématique de lacrymo et de charges de CRS. Très vite, les GJ parisiens ont tenté de répliquer avec une stratégie de dispersion dans tout Paris, et de rassemblement par petits groupes. Si cela a permis quelques jolis coups et a surpris les forces de l’ordre, nous devons également constater que cela a en partie invisibilisé leur présence.

Les GJ parisiens semblent l’avoir compris. Pour samedi, un rdv unique devrait être donné au dernier moment. Nous pensons que c’est la meilleure des solutions. Quelques pistes supplémentaires pour réussir ce nouveau test :

  • Rester dans une même zone mais de façon très mobile.
  • Ne pas donner un lieu de rdv qui pourrait faire l’objet d’une nasse trop facile.
  • Donner une heure assez précise de rassemblement pour être les plus nombreux possible dès le début.
  • Assumer de porter le Gilet Jaune dès qu’on est arrivé sur le lieu du rassemblement.
  • Filmer toute demande des forces de l’ordre de retirer ses gilets. Et les diffuser massivement

Enfin, et surtout, nous appelons tous les GJ mobilisés depuis le début à considérer cet acte 8 comme essentiel et tout faire pour y participer sur Paris. A en parler à ses amis, à sa famille. Essayer de convaincre certains hésitants à franchir le pas et à nous rejoindre. En gros, à massifier encore plus le mouvement.

Il nous appartient de questionner les personnes présentes sur Paris lors des actes II, III et IV et n’ayant pas rejoint la capitale sur les actes suivant. Comprendre les raisons (forcément légitimes) de cette absence nous permettra peut être de renouer avec des actes parisiens puissants et imposants.

Nous savons à quel point il est contraignant de « sacrifier » tout son samedi, notamment pour ceux présent depuis un mois et demi. Nous savons à quel point il est difficile (et couteux) de se rendre à Paris pour ceux vivant en banlieue (et encore plus en régions).

Mais cet Acte VIII va être structurant pour la suite du mouvement. La vie est souvent affaire de symbole. Et nous ne pouvons nous permettre que le premier rdv de 2019 puisse être en demi teinte et donner au pouvoir l’occasion d’en faire un symbole de la fin du mouvement. Au contraire, nous devons utiliser ce premier rdv de l’année comme le symbole d’une lutte qui n’est qu’à son début et de Gilets Jaunes plus que jamais mobilisés et déterminés.

P.-S.

Source : https://www.facebook.com/cerveauxnondisponibles/posts/1956890277743181