[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Les Gilets jaunes ont bloqué l’A16 vendredi soir avec un feu

Gilets-jaunes

Brève publiée le 5 janvier 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.lavoixdunord.fr/516482/article/2019-01-04/les-gilets-jaunes-ont-bloque-l-a16-ce-vendredi-soir-avec-un-feu

Ce vendredi soir vers 20 h 15, une soixantaine de Gilets jaunes se sont introduits sur l’autoroute A16 juste avant la sortie Marquise, dans le sens Calais-Boulogne-sur-Mer. Dans un premier temps, ils ont bloqué l’axe en allumant des fumigènes et un imposant feu de palettes sur l’une des voies. Ils ont ensuite filtré le passage des automobilistesavant que les gendarmes du peloton autoroutier n’arrivent sur place. Dans le même temps, les militaires de Marquise sont intervenus à la sortie de l’autoroute pour sécuriser les axes routiers.

Edition numérique des abonnés

La circulation a été fortement perturbée dans le sens Calais-Boulogne

Une trentaine de minutes après le début de l’action, après injonction des forces de l’ordre, le groupe de Gilets jaunes a libéré l’A16, laissant derrière lui le feu allumé. Les sapeurs-pompiers de Marquise en sont rapidement venus à bout. La circulation a été fortement perturbée dans le sens Calais-Boulogne.

Un peu avant 21 heures, les Gilets jaunes sont sortis de l’A16 au niveau de la sortie Nord de Marquise (Ambleteuse, Wissant), en remontant par la bretelle d’autoroute qui mène vers la D191 et le rond-point des Poissonniers (du magasin Lidl). Quelques-uns se sont rassemblés autour d’un brasero disposé sur le rond-point. Les gendarmes de Marquise ont alors procédé à des contrôles d’identité de véhicules, cherchant à l’intérieur d’éventuels projectiles ou fumigènes. À 22 heures, la situation était revenue à la normale.