[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Blocage de Bonneuil : alliance Gilets Jaunes et ouvriers de la logistique

    Gilets-jaunes

    Brève publiée le 18 janvier 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://paris-luttes.info/blocage-de-bonneuil-alliance-11512

    Alliance des GJ d’Ile-de-France et des ouvriers de la logistique pour bloquer une des plus grosses plateformes logistiques d’Europe à Bonneuil-en-France, dans le 95. Entrepôt Geodis paralysé et une direction qui demande à négocier dès le lendemain !

    Mardi 15 janvier, à 19H00, près d’une centaine de Gilets Jaunes ont débarqué dans la zone logistique de Bonneuil-en-France, à proximité du Bourget, dans le 95. Ils et elles se sont installé·es sur le rondpoint d’accès à l’entrepôt GEODIS, une des plus grosses plateformes logistiques d’Europe, pour bloquer pendant 4 heures le passage des semi-remorques.

    Le blocage rassemblait plusieurs assemblées de Gilets Jaunes venant d’Aulnay-sous-Bois, de Saint-Denis, des Hauts-de-Seine, de l’Essonne, de Cergy, de Montreuil ou de Paris, et notamment des comités issus des blocages de Rungis qui se sont tenus en décembre. De nombreux salarié·es en lutte étaient également présents - des gilets rouges de GEODIS, de Monoprix, de la CGT HPE et de l’UD 95 - ainsi que des membres de l’Action Antifasciste Paris-Banlieues et de la Plateforme d’Enquêtes Militantes. Des chauffeurs sont aussi descendus de leur camion en soutien aux Gilets Jaunes et des délégués syndicaux de l’entrepôt DB Schenker, situé juste en face, sont venus discuter.

    JPEG - 47.6 ko

    Les blocages logistiques sont un moyen de se faire entendre et de maintenir la pression. L’action a provoqué un blocage total de la circulation, avec une immense ligne de camions dans toute la zone logistique et de grosses perturbations sur la Nationale 2 toute proche. Les dégâts économiques sont importants et c’est bien le but : le fric qu’il nous manque à la fin du mois, c’est en frappant le portefeuille des grandes entreprises qu’on l’obtiendra !

    Nous étions aussi là pour soutenir les salariés de Geodis Gennevilliers, en grève depuis fin décembre. Lorsqu’ils arrêtent de travailler, leur entreprise détournent les flux de colis vers d’autres entrepôts, comme celui de Bonneuil. En nous déplaçant nous aussi, nous montrons aux patrons que nos solidarités sont plus fortes que leurs stratégies. Parmi les revendications : une hausse des salaires, la pérennisation des emplois et la prime de Noël promise par Macron.

    Dès le lendemain, les grévistes de Geodis ont reçu un courrier de leur direction qui leur propose une rencontre « dans les plus brefs délais », pour discuter des salaires et des conditions de travail ! Ce qui confirme une chose : c’est bien sur les ronds points qu’on prend le pouvoir !

    JPEG - 205.6 ko

    On enchaine maintenant sur l’Acte X, avec toujours cette idée d’articuler les temps forts du weekend avec des actions et des assemblées pendant la semaine !

    Des Gilets-Jaunes d’Ile-de-France

    Pour plus d’infos sur la lutte des Geodis, voir les articles de la Plateforme d’Enquêtes Militantes. Et pour soutenir leur lutte, un petit tour sur la caisse de grève !

    Le tract distribué lors de l’action…

    JPEG - 580.8 ko