[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Protocole de l’Acte Indéfini

Gilets-jaunes

Brève publiée le 19 janvier 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://paris-luttes.info/protocole-de-l-acte-indefini-11524

À l’occasion de l’Acte X d’une lutte qui ne peut plus s’arrêter... Manifestons sans quémander l’autorisation ! Le « Protocole de l’Acte Indéfini », c’est dorénavant chaque Samedi, dans le centre de Paris, à la tombée de la Nuit.

Le Samedi 12 Janvier (Acte IX) a été marqué par la plus forte mobilisation des Gilets Jaunes depuis le samedi insurrectionnel du 8 Décembre 2018 (Acte IV). On ne va pas bouder notre plaisir alors que les médias mainstream n’ont pas eu d’autre choix que de titrer « Mobilisation en hausse ».

Pourtant le pouvoir économique ne s’inquiète pas...

JPEG - 61 ko

Les spécialistes sécurité jubilent. Ils louent la normalisation du mouvement (parcours autorisé par la préfecture) et parlent d’une manifestation réussie (peu d’imprévus). Le pouvoir économique ne s’inquiète pas puisque le premier Samedi des Soldes d’Hiver s’est déroulé sans accroc.

Hors on le sait, la question n’est pas d’être violent ou non-violent mais d’être offensif ou inoffensif. Et là, on est bien obligé de constater qu’une manifestation qui n’a aucun objectif et qui accepte de se faire nasser sur une grande place militarisée (Étoile, Invalides, République, Bastille ou Nation) est totalement inoffensive. On se souvient de mobilisations bien plus conséquentes auxquelles le gouvernement a répondu par le « 49 3 ».

Et le pouvoir politique organise sa Grande Farce...

JPEG - 142.1 ko

Personne n’est dupe, ce Grand Débat est une arnaque. On n’aura jamais, ni réforme constitutionnelle d’envergure (par exemple via un des nombreux avatars du RIC), ni augmentation des minima sociaux, sauf si l’on se bat férocement.

Un illustre enragé écrivait déjà en 1848 : « Le gouvernement moderne n’est qu’un comité qui gère les affaires communes de la classe bourgeoise toute entière. ». Alors qu’attend-on d’une négociation avec une bande d’énarques qui t’expliquent que l’ISF, c’est mort, mais qu’il faut punir les chômeurs qui ne « traversent pas la rue » alors qu’il y a en France au moins 20 fois plus de chômeurs que d’emplois non pourvus ?! Ces sinistres du gouvernement n’ont aucun argument mais peuvent te retourner le cerveau pour ne pas te filer la thune que tu as pourtant cotisée. Ces comptables qui trichent ne font que protéger les intérêts des plus riches. Tout simplement.

Et maintenant ?

JPEG - 293.8 ko

On se retrouve le samedi mais on a du mal à se libérer du temps la semaine. Et le soir, on est crevés. Certes, les manifestations, ça ne remplace pas les grèves ou les blocages, mais puisqu’on manifeste le samedi pour se retrouver et faire pression sur le gouvernement, autant le faire vraiment plutôt qu’en quémandant des autorisations !

De l’expérience qu’on a acquise ces dernières semaines lors des manifestations de fin de journée, on se rappelle que :

  1. Si tu es poursuivi par des flics, va à contresens de la circulation des voitures pour les ralentir.
  2. Si tu as un smartphone, mediamanif.com, openstreetmap.org et Signal sont tes amis, sinon laisse le chez toi.
  3. Une dispersion incognito fonctionne mieux dans un quartier commerçant bondé de monde.
  4. Donner un lieux de rendez-vous précis, à l’avance, ramène inévitablement les forces de l’ordre en masse.

Restait à trouver un stratagème pour éviter l’écueil où personne ne retrouve plus personne.

Protocole de l’Acte Indéfini

PNG - 1 Mo

On appelle donc, pour tous les samedis à venir, à se rassembler, à la tombée de la nuit, c’est à 17h en ce moment, sans s’imposer de point de ralliement exact, mais en suivant ce protocole pour se retrouver :

  1. Regarde la carte à l’avance pour te rappeler des différents points de ralliement possible aux abord des Halles :
    - Église Saint-Eustache
    - Étienne Marcel
    - Canopée
    - Forum des Halles
    - Rue Saint-Denis
    - Boulevard Sébastopol
    - Fontaine des Innocents
    - Beaubourg
  2. Incruste toi incognito, sans gilet jaune, parmi la foule, promène toi entre les différents lieux.
  3. Indique à ton groupe Signal ou Telegram préféré, le lieu où il semble y avoir un peu plus de badauds enragés qu’à l’accoutumée, peut-être as-tu déjà reconnu quelques camarades des manifestations de l’après-midi. Si les infos circulent vite, le temps de faire quelques tours des lieux et la coagulation aura pris.
  4. Quand tu commences à sentir que la masse critique est là, que l’air est électrique, alors craquer un fumigène ou bien crier « Macron Démission ! » ou bien encore sortir un gilet jaune donnera le signal départ et une idée des forces en présence.
  5. Efface ton groupe Signal ou Telegram assez vite après.

Nous irons alors où la Nuit nous amène...

Paris ! Debout ! Soulève-toi !

Des Gilets Jaunes.