[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Gilets jaunes : ni listes aux Européennes, ni nervis fascistes, auto-organisation avec tous les travailleurs !

    Gilets-jaunes

    Brève publiée le 27 janvier 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://aplutsoc.org/2019/01/26/gilets-jaunes-ni-listes-aux-europeennes-ni-nervis-fascistes-auto-organisation-avec-tous-les-travailleurs-declaration-apls-du-26-01-2019/

    Gilets jaunes : ni listes aux Européennes, ni nervis fascistes, auto-organisation avec tous les travailleurs ! Déclaration APLS du 26-01-2019.

    Contre les gilets jaunes en tant que mouvement social menaçant le régime de la V° République, deux opérations ont été montées cette semaine, à l’ombre du « grand débat ». L’enjeu : le rétablissement de la légitimité apparente de l’exécutif, qui a été cassé par la crise pré-révolutionnaire ouverte en novembre 2018.

    L’une de ces opérations est la liste aux Européennes de « gilets jaunes » dont certains sont très … macroniens.

    L’autre est l’agression ciblée des nervis fascistes ayant déjà infiltré le SO parisien des GJ, cette fois-ci contre le NPA, lors de la manifestation de ce jour,  une agression contre tout le mouvement ouvrier.

    Cette engeance est au service du pouvoir de la V° République en voulant interdire jonction et généralisation. Et leurs connexions policières seraient logiques. Ils ont aussi attaqué directement le cortège GJ entre la gare de Lyon et Bercy, avant que les violences policières ne se déchaînent et conduisent notamment à l’énucléation probable de Jérôme Rodriguez.

    Mais en même temps se tient l’assemblée démocratique de Commercy, réunissant des délégués de toute la France, reconstruisant les méthodes de la démocratie prolétarienne.

    Là est la voie de l’avenir : coordination démocratique, délégués élus et révocables, associant les syndicats et s’étendant aux entreprises et aux services publics.

    C’est dans cette voie qu’est et que sera reposée la question de l’organisation pratique de la grève générale.

    Et c’est dans cette voie que pourront être organisés dans la transparence de vrais SO ripostant énergiquement et efficacement aux agressions policières et fascistes.

    La voie de l’indépendance, la voie de la victoire, la voie de la démocratie, la voie de la révolution.

    La rédaction, 26-01-2019.