[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Motion contre la répression adoptée par l’AG du Mirail

étudiants Répression Université

Brève publiée le 4 février 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Motion contre la répression votée par l'AG du Mirail :

Dans le contexte de la mise en place de la loi anticasseurs visant à réprimer un peu plus les mobilisations sociales le gouvernement Macron met en place une politique de répression féroce. Des quartiers populaires où cette politique est structurelle, au mouvement des gilets jaunes où les blessures issues de la police se multiplient mais aussi dans les lycées et dans les universités cette répression est inacceptable. De Mante la Jolie à l'Université de Nanterre les exemples sont nombreux. À Nanterre deux militants, Victor et Roga ont été condamnés à de la prison ferme ou avec sursis suite à la participation à une AG réprimé l'an dernier. Et cette année après avoir participé à la mobilisation pour l'inscription des sans facs et à celle contre l'augmentation des frais d'inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s Victor et Mickaël sont interdit sd'aller sur leur fac et risquent d'être exclue de leur fac.

L'Assemblée générale de l'Université du Mirail du 4 février se positionne pour

-l'abandon de l'ensemble des inculpations contre le mouvement des gilets jaunes

-la fin de l'utilisation des lbd40 gli f4 

-la dissolution de la bac

-l'arrêt de la répression touchant Victor Roga et Mickaël, la relaxe de Victor et Roga et la liberté de circulation de Victor et Mickaël sur leur fac