[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Libérations, Françoise Vergès et Ludivine Bantigny

Bantigny

Brève publiée le 14 avril 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

La soirée est prometteuse et riche en enseignement avec un duo de chic et choc : Françoise Vergès avec "Un féminisme décolonial" et Ludivine Bantigny avec "Révolution". Elles sont les invitées de l'Heure Bleue.

Manifestation Place de la République à Paris le 8 mars 2019,  journée internationale de lutte des femmes, pour l'égalité des droits.

Manifestation Place de la République à Paris le 8 mars 2019, journée internationale de lutte des femmes, pour l'égalité des droits. © AFP / Mathias Zwick / Hans Lucas

Françoise Vergès, politologue et militante, poursuit ses recherches en analysant cette fois les dynamiques des féminismes contemporains dans "Un féminisme décolonial". Paru il y a quelques semaines aux éditions La Fabrique, son ouvrage ne cesse de faire débattre, d'ailleurs, la quatrième de couverture, de son livre pose "les questions qui fâchent". 

Se dire féministe décoloniale, défendre les féminismes de politique décoloniale aujourd’hui, ce n’est pas seulement arracher le mot « féminisme » aux mains avides de la réaction, en peine d’idéologies, mais c’est aussi affirmer notre fidélité aux luttes des femmes du Sud global qui nous ont précédées.

Alors que le mot "révolution" sert à vendre à peu près n’importe quoi et n’importe qui, le livre de Ludivine Bantigny montre comment il a été domestiqué par tous les pouvoirs depuis le XIXe siècle et comment, en le prenant de nouveau au sérieux là où il veut dire quelque chose, il est possible de renouer avec ce que la révolution révèle justement, avec la puissance et la promesse imaginatives de ses processus.

La révolution, dans son mouvement même, produit des rêves et des idées. Elle porte en elle des volontés de solidarité, d’association et de coopération ...

Choix musical :

  • Myriam Makeba : "Into Yam" 
  • Chanson contre le 5ème mandat : "Libérez l'Algérie" 

Archives :

  • Extrait d’un discours de 1956 : Frantz Fanon à propos de la culture encapsulée 
  • Christiane Taubira lors de son discours de proposition de loi tendant à reconnaissance de l'esclavage et de la traite comme crime contre l'humanité de 1999 
  • Extrait d’un reportage de Patricia Allemonière du 1er avril 2019 : Les femmes en Algérie manifestent durant la révolution algérienne  

Générique Veridis : Quo des Daft Punk 

Voir toutes les vidéos