[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Record d’impopularité pour Macron: pas de miracle "Notre Dame"

Brève publiée le 20 avril 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.lci.fr/politique/sondage-l-action-d-emmanuel-macron-n-a-jamais-aussi-peu-satisfait-les-francais-2118997.html

Selon une étude Opinionway parue samedi 20 avril, la politique du président de la République a atteint un record de rejet. Une désaffection qui touche également son Premier ministre et le reste du gouvernement.

27% de taux de satisfaction pour l'action d'Emmanuel Macron. C'est ce que révèle un sondage Opinionway diffusé samedi 20 avril, jour de la 23e journée de mobilisation des Gilets jaunes. Un niveau minimum record depuis le début du quinquennat du président de la République, de cinq points inférieur à l'enquête du mois de mars. 

Plus précisément, seuls 5% des Français interrogés se disent très satisfaits par l'action d'Emmanuel Macron. Tandis que 20% des sondés s'affichent mécontents et 40%, très mécontents du chef de l'Etat, qui ne bénéficie donc pas des appels à la mobilisation nationale autour de la reconstruction de Notre-Dame-de-Paris, gravement touchée par un incendie, lundi 15 avril.

Une insatisfaction qui se retrouve, sans surprise, selon les choix politiques précédents des sondés. Ainsi les électeurs de Jean-Luc Mélenchon ne sont-ils que 15% à trouver satisfaction dans l'action présidentielle, quand ceux qui ont voté Marine Le Pen ne sont que 6%. Signe qu'Emmanuel Macron séduit à droite, ils sont 39% d'électeurs de François Fillon à se dire satisfait de sa politique.

L'insatisfaction ne se limite pas aux portes de l'Elysée et traverse celles de Matignon, puisque le Premier ministre Edouard Philippe ne réunit que 29% de taux de satisfaction, là encore un plus bas historique depuis 2017. Une désaffection qui s'étend à l'ensemble des membres du gouvernement, en particulier Christophe Castaner. Le ministre de l'Intérieur, en première ligne dans la gestion de l'ordre du mouvement des Gilets jaunes, chute également de cinq points, à 27%. La ministre Florence Parly, épinglée par des révélations de la presse sur l'usage d'armes françaises par l'Arabie saoudite au Yémen, perd 6 points, à 38%.