[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Comment Monoprix veut mettre fin au passage en caisse

Brève publiée le 20 mai 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.capital.fr/entreprises-marches/comment-monoprix-veut-mettre-fin-au-passage-en-caisse-1338843

Monoprix va multiplier les publicités dans les semaines à venir, afin de faire la promotion de son service coupe-file, qui permet aux clients de ne plus faire la queue dans ses magasins.

Il va être difficile de passer à côté de la nouvelle publicité pour Monoprix ces prochains jours. L’enseigne va faire diffuser 220 spots sur les chaînes du groupe TF1 et Canal+ afin de faire la promotion de son application coupe-file, explique le JDD. Une application qui a déjà conquis 500.000 utilisateurs. "Nous espérons avoir rapidement 1 million d’utilisateurs", précise Régis Schultz, président de Monoprix, dans les colonnes du journal.

"En période de pointe, par exemple en fin de journée, nous ne pouvons pas augmenter le nombre de caisses autant qu’il le faudrait, cela prendrait trop d’espace dans les magasins. Du coup, les clients pressés, qui ne passent que quatre ou cinq minutes pour choisir les articles qu’ils recherchent attendent onze minutes en moyenne à la caisse. C’est long !", renchérit-il, assurant que Monoprix, qui compte 800 magasins, est "la seule enseigne du monde à proposer ce service dans tous ses points de vente".

"Vous jouez à la caissière !"

Le système coupe-file proposé par Monoprix pour permettre d’éviter de faire la queue aux caisses est "facile et même ludique" selon lui. "Il y a un petit côté ‘gamification’ de l’acte d’achat. Vous jouez à la caissière !". Il suffit d’entrer ses coordonnées bancaires et de scanner chaque produit acheté avec son smartphone. Quand vous avez fini vos achats, vous les réglez toujours avec votre smartphone. Un contrôle est toutefois effectué à la sortie, par un agent de sécurité ou une personne à l’accueil. "Ce contrôle est aléatoire mais il est important que le consommateur n’ait pas la sensation de partir comme un voleur", glisse le patron de Monoprix.

L’enseigne va continuer à innover en ouvrant d’ici un an un entrepôt entièrement robotisé et faisant appel à l’intelligence artificielle, précise le JDD. Les clients pourront passer une commande qui sera prête en cinq minutes et pour laquelle ils choisiraient par exemple la date limite de consommation des produits frais, ou l’état de mûrissement des fruits et légumes. Une évolution sur laquelle Monoprix ne manquera sûrement pas de communiquer dans les mois à venir.