[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    La dictature en marche - Cagnotte pour Christophe Dettinger : les 8.000 donateurs convoqués par la police ?

    Répression

    Brève publiée le 11 juin 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://www.lci.fr/social/cagnotte-leetchi-dettinger-une-enquete-le-9-mai-du-chef-d-abus-de-confiance-2123788.html

    CAGNOTTE SUSPECTE ? - Selon nos informations, le parquet de Paris a ouvert une enquête le 9 mai du chef d'abus de confiance suite à la plainte déposée par plusieurs participants à la cagnotte en faveur du boxeur. Au moins 36 donateurs ont été convoqués cette semaine par les enquêteurs. De nombreux autres pourraient l'être.

    Ils ont donné quelques euros sur une cagnotte et se retrouvent devant des enquêteurs. Selon nos informations, le parquet de Paris a ouvert une enquête le 9 mai du chef d'abus de confiance dans le cadre de l'affaire Dettinger, ce boxeur pour lequel une cagnotte Leetchi avait été créée en janvier dernier, et qui avait permis de récolter 130.000 euros.

    Selon nos informations, cette enquête a été ouverte sur le fondement d'une plainte déposée par un avocat pour le compte de plusieurs dizaines de personnes ayant participé à la cagnotte. Elle a été confiée à la BRDA (brigade de répression de la délinquance astucieuse). Des plaignants et des souscripteurs (non plaignants) ont ainsi été convoqués par les enquêteurs afin d'être auditionnés.

    Dans le détail, Leetchi a transmis au parquet de Paris la liste des plus de 8.000 donateurs de cette cagnotte, bloquée le 8 janvier par la plateforme. Certains de ces donateurs – 36 personnes - sont d’ores et déjà convoqués, ce mercredi et jeudi, à la BRDA (brigade de répression de la délinquance astucieuse) en qualité de "témoin".

    Selon Laurence Léger, l'avocate du couple Dettinger et de leur proche à l'origine de cette cagnotte, au moins 36 personnes sont sont cernées par cette convocation. En revanche, l'avocate ne sait pas si les 8.000 donateurs vont être convoqués. Celle-ci a précisé à LCI que certains ont été convoqués à Paris alors qu’ils habitent en Outre-Mer. En conséquence, les policiers ont envoyé un questionnaire à renvoyer par écrit dont les deux questions sont : "Pour quelles raisons avez-vous souscrit un don à la cagnotte leetchi en soutien à Christophe Dettinger ?" et "A quelle date avez-vous souscrit, et quel était le motif de la cagnotte sur le site ?".

    Cette cagnotte avait été créée le 6 janvier en soutien à Christophe Dettinger, filmé la veille à Paris en train de frapper deux gendarmes lors de l'acte 8 des "gilets jaunes". En deux jours, les dons avaient afflué avant que Leetchi ferme la cagnotte, vivement critiquée notamment par des membres du gouvernement.  Christophe Dettinger a, lui, été condamné en février pour les violences sur les gendarmes à un an de prison, aménagé en semi-liberté. Il a été placé début juin sous bracelet électronique.