[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Un des fils d’Ariane dans le chaos présent

Brève publiée le 19 août 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2019/08/16/un-des-fils-dariane-dans-le-chaos-present/

Un recueil de textes, « ceci est un recueil d’essais qui tentent d’aborder certains aspects de sa pensée, connus, inconnus ou méconnus, avec l’ambition d’y porter un regard nouveau ». Il y aurait beaucoup à dire sur les lectures de Michael Lowy comme sur certaines théorisations des marxistes du temps de Rosa Luxembourg. Au regard du siècle écoulé, des critiques devraient être repensées et pas seulement sur « son refus du mot d’ordre du droit des nations à l’auto-détermination ». Je ne mets ici l’accent que sur certains points.

J’ai particulièrement été intéressé par les analyses du mot d’ordre « socialisme ou barbarie ». Michael Lowy revient sur le caractère profondément contradictoire du développement du capitalisme, la tentation du fatalisme (effondrement du capitalisme), la métaphysique illuminisme du progrès, le déterminisme du progrès… Je souligne la notion de contradiction, que beaucoup aujourd’hui semblent éviter dans leurs présentations lissées des rapports sociaux.

Le socialisme n’est un produit « inévitable de la nécessité historique, mais une possibilité historique objective » ; possibilité objective « c’est-à-dire fondée sur le réel lui-même, sur les contradictions internes du capitalisme, sur les crises, et sur l’antagonisme des intérêts de classe ». Les êtres humains font l’« histoire », leur(s) histoire(s), mais dans un cadre déterminé par des conditions données (incluant les contradictions engendrées par les rapports sociaux).

L’auteur indique que Rosa Luxembourg « développe sa stratégie de la grève de masse fondée sur le principe de l’intervention consciente ». L’émancipation ne peut être donnée/attribuée de l’extérieur mais bien construite par des pratiques auto-émancipatrices, « l’auto-émancipation révolutionnaire est la seule forme possible d’émancipation ». Il parle de praxis révolutionnaire, de facteur subjectif (le terme ne me semble pas adéquat, surtout suite aux réductions partisanes du siècle dernier), d’intervention politique…

Socialisme ou barbarie, l’histoire comme processus ouvert ou des bifurcations possibles, la barbarie comme éminemment moderne et « civilisée », « dont le nom « Auschwitz » est devenu le symbole et le résumé ». Il me semble qu’il faudrait y adjoindre Hiroshima.

Socialisme et démocratie. Un socialisme à la fois authentiquement révolutionnaire et radicalement démocratique, « La liberté pour les seuls partisans du gouvernement, pour les seuls membres d’un parti – aussi nombreux soient-ils – ce n’est pas la liberté. La liberté, c’est toujours au moins la liberté de celui qui pense autrement (…) Sans élections générales, sans une liberté de la presse et de réunions illimitée, sans une lutte d’opinion libre, la vie s’étiole dans toutes les institutions publiques, végète, et la bureaucratie demeure le seul élément actif ». Penser la démocratie radicale c’est aussi penser les « institutions » qui pourraient la matérialiser, refuser que des minorités – ou les groupes sociaux minorisés – restent minoritaires en tout ou que des majorités méprisent les droits de ces minorités, que l’égalité ne soit que formelle, que les droits ne soient qu’individuels, que certain·es prennent des décisions sur des sujets qui relèvent de l’auto-détermination d’autres, etc…

Parmi d’autres positions et analyses de Rosa Luxembourg, je souligne aussi, la dénonciation du militarisme et de la course aux armements, le refus de l’Union sacrée et de la nation comme « valeur politique et morale suprême, à laquelle tout doit être subordonné », le combat des peuples « indigènes » contre les métropoles impérialiste,s la place de la propriété communale, les expériences d’action directe et autonome des travailleurs et des travailleuses, la catégorie dialectique de la totalité, l’auto-conservation des organisations et leurs transformations en but en soi, le caractère transitoire et périssable du capitalisme, l’historicité des processus et des pensées (dont celle du marxisme)…

Une incitation à lire et à relire Rosa Luxembourg, à rediscuter des analyses du début du XXeme siècle, à extraire les questions qui restent toujours d’actualité derrière un vocabulaire ou une phraséologie inadéquate, à conjuguer matérialisme et historicité. Une lecture comme amoureuse et lucide.

« Mais la petite révolutionnaire Juive/polonaise/allemande, qui marchait en boitant, mais avait la nuque raide, était tendre et insolente, brillante et téméraire, reste l’étoile la plus lumineuse de ma constellation ».

Michael Lowy : Rosa Luxembourg

L’étincelle incendiaire

Le Temps des Cerises, Montreuil 2018, 220 pages, 12 euros

Didier Epsztajn


De l’auteur :

Michael Löwy : La révolution est le frein d’urgence Essais sur Walter Benjamin, couper-la-meche-qui-brule-avant-que-letincelle-natteigne-la-dynamite/

Préface « Le Kurdistan libertaire nous concerne ! » à l’ouvrage collectif : La commune de Rojava. L’alternative kurde à l’Etat-nationpreface-de-michael-lowy-le-kurdistan-libertaire-nous-concerne-a-louvrage-collectif-la-commune-de-rojava-lalternative-kurde-a-letat-nation/

Temps messianique et historicité révolutionnaire chez Walter Benjaminvertigineux-champ-des-possibles-et-vaste-arborescence-des-alternatives/

La cage d’acier. Max Weber et le marxisme wébérienrelation-interne-riche-et-significative-entre-deux-configurations/

Ouvrage coordonné par Michael Löwy : « Max Weber et les paradoxes de la modernité », Des approches interrogatives sur une pensée de la modernité 

Article « Max Weber, capitalisme et liberté – « Stahlhartes Gehäuse » : l’allégorie de la cage d’acier » publié sur le site Europe solidaire sans frontières [Europe Solidaire Sans Frontières] Max Weber, capitalisme et liberté – « Stahlhartes Gehäuse » : l’allégorie de la cage d’acier

EcosocialismeL’alternative radicale à la catastrophe écologique capitalisteRefuser le dilemme entre une belle mort radioactive et une lente asphyxie due au réchauffement global

Les aventures de Karl Marx contre le baron de Münchhausen. Introduction à une sociologie critique de la connaissanceLes catégories de pensée impensées qui délimitent le pensable et prédéterminent le pensé

Préface à la réédition « Les aventures de Karl Marx contre le Baron de Münchhausen. Introduction à une sociologie de la connaissance »preface-a-la-reedition-du-livre-de-michael-lowy-les-aventures-de-karl-marx-contre-le-baron-de-munchhausen-introduction-a-une-sociologie-de-la-connaissance/

Juifs hétérodoxes. Romantisme, messianisme, utopieNe pas faire l’économie d’une excursion par les sentiers de l’utopie

Avec Erwan Dianteill : Sociologies et religion. Approches insolitesTransgression de barrières disciplinaires

Avec Erwan Dianteill : Le sacré fictif Sociologies et religion : approches littérairesil-ne-sagit-pas-dattendre-mais-par-laction-rebelle-de-hater-le-millenium/

Grèce : l’antisémitisme fait-il la loi ? Un marxiste juif « accusé » par les néo-nazisresolution-of-solidarity-complete-par-un-texte-de-michael-lowy/

A lire aussi : Sous la direction de Vincent Delecroix et Erwan Dianteill : Cartographie de l’utopie. L’œuvre indisciplinée de Michael LöwyDieux et démons cachés sans nécessité dans le hasard objectif