[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

"A voix nue" avec Lydie Salvayre (2015): 5 émissions de France Culture

Brève publiée le 19 août 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

En novembre 2014, Lydie Salvayre recevait le Prix Goncourt pour Pas Pleurer , un roman écrit à partir de la biographie de ses parents, des Espagnols exilés en France en 1939. La langue ou l’âme espagnoles, et la colère contre l’humiliation sont présentes dans tous les romans de Lydie Salvayre. L’auteure de La Compagnie des spectres , rencontrée pour "A voix nue" chez elle, dans sa petite maison du 20ème arrondissement à l’abri de l’agitation, n’est pas le moins du monde en colère. La vitupération, c’est pour la fiction. Psychiatre avant d’être écrivaine, Lydie Salvayre parle de son enfance dans la communauté espagnole d’une ville du sud-ouest. Elle explique quelle influence a, sur l’écriture, l’exercice de la médecine, l’habitude de toucher les corps et de les voir nus. On découvre aussi au cours de ces entretiens que dans Pas pleurer , présenté comme le plus autobiographie de ses romans, la part d’invention est plus forte qu’on ne l’imagine.

Lydie Salvayre

1. Les livres mettent à l’abri ceux qu’on aime

2. L'Espagne

3. La psychiatrie

4. La colère

5. Ruminations, déclarations de guerre, invectives

Voir toutes les vidéos