[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Généralisons la lutte pour virer Macron et sa politique !

Brève publiée le 19 septembre 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://anticapitalisme-et-revolution.blogspot.com/2019/09/apres-le-succes-de-la-greve-la-ratp.html

Anticapitalisme & Révolution

La RATP montre la force de la grève ! 

Vendredi 13 septembre, les travailleurs et travailleuses de la RATP ont montré ce que signifie la puissance de la grève. A Paris, la quasi-totalité des lignes de métro et de bus étaient soit complètement paralysées, soit très fortement ralenties. La circulation des RER était également fortement perturbée. Selon certains syndicats, les taux de grève avoisinaient les 100% sur les métros et les RER. Des taux historiques, jamais observées depuis les grèves victorieuses de 1995. En paralysant les transports dans la capitale, les agents de la RATP ont rappelé que, oui, la grève est bien l’arme des travailleurs ! 

Toutes les raisons de lutter ! 

Dans leurs prises de paroles, les agents de la RATP ont rappelé que, si le gouvernement ne cédait pas, il faudrait passer à la vitesse supérieure, c’est-à-dire la grève illimitée. Et ils et elles ont bien raison ! En effet, le projet de réforme des retraites du gouvernement va encore considérablement diminuer les pensions des salariés lors de leur départ à la retraite, puisque désormais ce sera l’intégralité de la carrière, et non plus les 25 meilleures années, qui sera prise en compte pour le calcul de la pension. Et avec l’instauration du système de retraites par points, dont la valeur variera d’année en année, en lieu et place du système par répartitions, il sera impossible pour le salarié de connaître à l’avance le montant de sa retraite ! 

Car le gouvernement mène une politique toujours plus violente contre les classes populaires, au service des capitalistes. Dans la Fonction Publique, la loi dite de « transformation de la fonction publique » va aboutir à précariser les personnels avec l’emploi de contractuels au lieu des titulaires. Dans l’Éducation nationale, les enseignants et enseignantes, dès la rentrée, se sont mobilisés contre les conditions indignes de rentrée provoquées par l’austérité et les réformes Blanquer. 

S’y mettre toutes et tous ensemble pour en finir avec ce système ! 

Le 12 septembre, Envoyé Spécial a diffusé un reportage sur le groupe La Poste qui a révélé au grand jour la politique menée par ce grand groupe capitaliste, et qui aboutit à broyer la vie de milliers de salarié-e-s qui, pour certains et certaines, en viennent à commettre des actes désespérés. Ce reportage a suscité une légitime indignation dans la population. 

Mais dans ce reportage, on voyait également la grève menée pendant 15 mois par les postiers et postières des Hauts-de-Seine. Une lutte exemplaire, qui a fini par faire céder la direction de la Poste, et gagné sur une grande partie de ses revendications. Cette grève, comme celle de la RATP le 13 septembre dernier, montre qu’il serait possible de faire si l’ensemble de notre camp social, dans le public comme dans le privé, s’y mettait. 

Le 24 septembre prochain, la CGT et Solidaires appellent à une journée de mobilisation interprofessionnelle contre la réforme des retraites. Même si les directions syndicales n’ont certainement pas en tête de construire une bagarre généralisée contre le gouvernement, cette date sera une première occasion de nous rassembler, toutes et tous ensemble, dans la grève, contre le gouvernement. Le soir de cette journée, à l’initiative des enseignant-e-s en lutte, une AG interprofessionnelle de région parisienne se tiendra. Ce sera l’occasion de discuter des suites, et de comment construire un plan de mobilisation d’ensemble contre le gouvernement et les capitalistes. Ce sont de telles initiatives qu’il faut essayer, partout, de multiplier. 

 Édito du 17/09/19