[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Occupation de la présidence de Nanterre pour inscrire les sans facs

étudiants Université

Brève publiée le 2 octobre 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

A NANTERRE, LES SANS-FACS ET LEURS SOUTIENS OCCUPENT LES BUREAUX DE LA PRESIDENCE : INSCRIPTION POUR TOU-TE-S !

Rassemblement a 19h30 aujourd'hui (mercredi 2 octobre) au batiment B. (Grappin) de l’Université Paris-Nanterre

Depuis quelques minutes, les sans-facs et leurs soutiens occupent les bureaux de la Présidence de l'Université de Nanterre.

Depuis début juillet, l’Unef a recensé plus de 350 dossiers de jeunes sans-facs, c’est-à-dire sans affectation. Ces jeunes ont candidaté de partout et ils ont été refusé partout. Ils ont candidaté sur eCandidat, sur CampusFrance et sur Parcoursup. Ils subissent la conséquence de la sélection sociale instaurée à l’entrée du Master et récemment à l’entrée de la Licence, notamment depuis la loi Orientation et réussite des étudiants.

Les sans-facs et leurs soutiens refusent de se retrouver en dehors des bancs de l’Université. Étudier est un droit, pas un privilège. Nos revendications sont simples : l’inscription pour tou-te-s dans la fac et la filière de leur choix.

Si nous occupons aujourd’hui, c’est parce que depuis plusieurs semaines nous nous mobilisons pour exiger de la présidence de Nanterre qu’elle trouve des solutions pour les sans-facs. Après avoir été refusé à l’Université, les sans-facs ont fait un recours collectif au près de la présidence de Nanterre pour exiger une inscription. Plusieurs semaines après le dépôt des recours, seuls 60 cas sur 350 ont pu trouver des solutions. Pour les presque 300 autres cas, la présidence refuse en bloc, c’est scandaleux ! L’Université doit être ouverte à tous, indépendamment du quartier, du lycée, de la nationalité ou autres.

A Nanterre, M. Balaudé, président de Nanterre, M. Bréchet, vice-président CFVU et M. Riou, cheffe de cabinet, n’écoutent pas les demandes des sans-facs. Après de nombreuses interpellations, plus de 2000 pétitions signées sur le campus, la présidence n’apporte pas de solutions à ces jeunes et à même récemment dit qu’elle souhaitait clôturer les inscriptions dérogatoires dans les prochains jours, alors que presque 300 dossiers se retrouvent sur le carreau !

Les récentes réformes du gouvernement, dont en premier lieu la loi ORE et l’instauration de Parcoursup, n’ont fait que dégrader l’Enseignement supérieur et restreindre l’accès des couches les plus populaires. Nous refusons cela, la lutte contre la sélection est loin d’être finie !

Notre message est clair, nous ne quitterons pas les lieux tant que nous n'obtiendrons pas des garanties d'inscriptions !

Nous appelons l'ensemble des personnes qui veulent soutenir ce combat contre la sélection sociale et pour l'inscription des sans-facs à venir se rassembler à 19h30 heures devant le bâtiment B que nous occupons, à Nanterre Université !

Nous exigeons :

–       l'inscription de toutes et tous dans la filière de son choix

–       l'abrogation de la loi O.R.E, de l'arrêté-licence et de la réforme master

–       l’augmentation des budgets des Universités à hauteur des besoins

Le collectif de sans-facs de Nanterre, soutenu par des militants de l’UNEF