[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Place des Martyrs/Alger : Une centaine de manifestants embarqués par la police

    Algérie

    Brève publiée le 5 octobre 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://www.algerie-eco.com/2019/10/05/place-des-martyrs-alger-une-centaine-de-manifestants-embarques-par-la-police/

    Une centaine de manifestants ont été embarqués, ce samedi 5 octobre, par la police à la place des Martyrs à Alger, informe le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

    Les manifestants interpellés, parmi eux des journalistes, des avocats et des membres des familles des détenus d’opinion, ont répondu à l’appel du CNLD pour une marche de la Place des Martyrs vers la place du Premier Mai à Alger Centre. L’objectif de la marche est d’exiger la libération de tous les détenus d’opinion et commémorer le 31e anniversaire des événements sanglants du 5 octobre 1988.

    « C’est la chasse à l’homme à place des martyrs et ses environs », écrit le CNLD sur sa page Facebook, précisant qu' »une centaine de personnes embarquées par des policiers en civil et en tenue.

    Des avocats (Aouicha Bakhti), des journalistes (Khaled Drareni) des parents de détenus (Arezki Challal et Omar Abed) et d’autres membres du CNLD et des représentants de la confédération des commerçants sont actuellement dans des commissariats d’Alger. Farid Hami membre du CNLD a été intercepté en portant la gerbe de fleurs et des banderoles, il a été sauvé in extremi grâce à l’intervention de quelques citoyens présents. »

    Le CNLD appelle  les algerois à sortir en masse pour soutenir les familles des détenus qui sont actuellement pourchassées et à commémorer cette date historique du 5 octobre 1988. »

    Fethi Ghares, président du parti MDS et le militant Hassan Mebtouche figurent aussi parmi les manifestants arrêtés à place des Martyrs.