[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

ArcelorMittal: un syndicaliste CGT qualifie Jean-Marc Ayrault de "traître"

CGT

Brève publiée le 1 décembre 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

PARIS (Sipa) -- Lionel Burriello, responsable du collectif Jeune à la CGT, a déclaré avoir eu "affaire à un traître", après la conférence de presse de Jean-Marc Ayrault qui a annoncé vendredi soir qu'il n'y aurait pas de nationalisation du groupe ArcelorMittal à Florange.

"J'ai l'impression d'avoir affaire à un traître tout simplement", a-t-il dit sur l'antenne d'I-Télé. "On a l'impression qu'on s'est fait enfumer pendant une semaine. La seule solution à notre problème était la nationalisation qu'elle soit temporaire ou non (...) pour sortir des griffes de monsieur Mittal" qui n'a "aucune crédibilité", a continué le jeune syndicaliste engagé dans le combat pour la survie de l'activité sidérurgique à Florange.

"Il n'y a aucune cohérence. On nous promet 180 millions d'euros. On sait qu'il nous faut le double", a ajouté Lionel Burriello se disant "pas satisfait du tout".

"Ce qui m'inquiète c'est qu'il n'y a aucune perspective d'avenir".