[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Catalogne: ils ont osé ! Les indépendantistes condamnés de 9 à 13 ans de prison

Catalogne

Brève publiée le 14 octobre 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://www.lindependant.fr/2019/10/14/catalogne-entre-9-et-13-ans-de-prison-contre-les-independantistes-catalans,8478755.php

La nouvelle est tombée avant d’avoir été communiquée aux leaders indépendantistes condamnés à des peines de 9 à 13 ans de prison pour sédition, malversation de fonds publics, et interdits d'occuper un poste public.

La cour suprême a condamné l'ancien vice-président de la Generalitat Oriol Junqueras à 13 ans de prison, Raül Romeva, l’ex ministre des relations extérieures Raül Romeva, 12 ans.

Jordi Turull et Dolors Bassa sont également condamnés à des peines de 12 ans d'emprisonnement.

La Cour Suprême condamne également, pour crime de sédition, l'ancien président du Parlement Carmen Forcadell à la peine de 11 ans et 6 mois d'emprisonnement.

Joaquim Forn et Josep Rull écopent de peines de 10 ans et 6 mois d'emprisonnement. 

-----------------------------

https://www.lindependant.fr/2019/10/14/verdict-contre-les-leaders-independantistes-la-catalogne-en-etat-de-siege,8478688.php

Tôt ce lundi matin, la gare centrale de Sants et l’aéroport de Barcelone, ainsi que la gare de Gérone et le port de Tarragone ont été investis par les forces de police.

Une mobilisation en prévision d’une réaction massive de la population catalane à l’annonce du verdict contre les 12 leaders indépendantistes, dont 7 ex-ministres du gouvernement Puigdemont et les deux leaders indépendantistes de l’ANC et d’Omnium Cultural.

En gare de Sants, une quinzaine de fourgons des Mossos d’Esquadra bloquent les entrées devant et derrière, tandis qu'une centaine d’agents contrôlent les accès des voyageurs  auxquels ils demandent papiers, billets et cartes de check-in.

Photos interdites

Les médias sont refoulés, et les photos interdites dans l’enceinte de la gare. L’accès à la gare du TGV en contrebas est filtré au moyen de barrages métalliques de 1,5 à 2 mètres de hauteur. Les liaisons de la gare en direction des lignes 3 et 5 du métro sont fermées.

Même chose en gare de Gérone, où 3 des 4  voies d’accès aux quais du TGV ont été fermées par la police. Une dizaine de fourgons blindent  l‘extérieur de la gare.

À l’aéroport d’El Prat de Barcelone: les voyageurs qui empruntent sont canalisés vers deux accès contrôlés par les agents   auxquels il faut montrer les billets et la carte ou l’image de check-in sur le portable.

Les bouches du métro sont également contrôlées par les agents de la police nationale.

Plus au sud de la Catalogne, le port de Tarragone est lui aussi investi par la police nationale et la Garde Civile.

Enfin, les "Jordi", Jordi Sanchez et Jordi Cuixart, respectivement président des associations ANC et Omnium, se voient condamner à des peines de neuf ans d'emprisonnement.