[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Un syndicat de CRS présente (puis efface) ses excuses aux pompiers en dénonçant les ordres reçus

Brève publiée le 19 octobre 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.frontsyndical-classe.org/2019/10/un-syndicat-de-crs-presente-puis-efface-ses-excuses-aux-pompiers-en-denoncant-les-ordres-recus.html

PREUVE en est une fois de plus que contrairement à ce que CASTANER a encore soutenu hier dans une émission sur le service public destinée à redorer son blason, c'est bien la volonté politique de répression du pouvoir même dans une situation calme qui met le feu aux poudres.

Pour réprimer, pour intimider, pour manifester le refus de toute véritable négociation et concession, pour discréditer dans l'opinion ....

Les ordres viennent d'en haut et c'est cela qu'il faut pointer !

______________

SOURCE le site des Gilets jaunes  : https://www.gj-magazine.com/gj/un-syndicat-de-crs-presente-puis-efface-ses-excuses-aux-pompiers-en-denoncant-les-ordres-recus/

La branche CRS d’Unsa-Police a déploré la confrontation avec les pompiers à Paris et déclaré : «Les collègues sont honteux d’avoir reçu des ordres aussi minables […] C’est le ressenti […] vis-à-vis des ordres reçus de nos hauts dirigeants.»

La section CRS du syndicat UNSA-Police a présenté ses excuses sur Twitter dans la soirée du 15 octobre pour la gestion du maintien de l’ordre face aux pompiers qui manifestaient : «Les CRS honteux d’avoir gazé les pompiers alors que la manifestation était bon enfant. Unis dans le même combat pour défendre leurs conditions de travail. Aucune considération de nos décideurs. Mille excuses.» [Depuis la publication de l’article, le compte Twitter du pôle CRS d’Unsa-Police a choisi de retirer ses tweets, dont des captures d’écran figurent ci-après] :

Un syndicat de CRS présente (puis efface) ses excuses aux pompiers en dénonçant les ordres reçus