[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Canada: le parti libéral de Trudeau en tête mais sans majorité absolue

Canada

Brève publiée le 22 octobre 2019

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1355125/resultats-elections-canada-trudeau-liberal-scheer-conservateur

Justin Trudeau pourra diriger le gouvernement du Canada pour un second mandat, mais il sera contraint de le faire sans majorité à la Chambre des communes, selon les projections de Radio-Canada.

À 0 h 30 (HAE), les libéraux sont en tête ou considérés comme élus par Radio-Canada dans 156 circonscriptions. Pour être majoritaire, un gouvernement doit détenir 170 des 338 sièges à la Chambre des communes.

Les conservateurs d'Andrew Scheer sont pour leur part élus ou en avance dans 121 circonscriptions, contre 25 pour les néo-démocrates de Jagmeet Singh et 3 pour le Parti vert d'Elizabeth May. L'ex-libérale Jody Wilson-Raybould a été élue comme indépendante dans Vancouver Granville.

Le Bloc québécois d'Yves-François Blanchet mène la course ou l'a emporté dans 32 circonscriptions du Québec. Il est d'ores et déjà assuré que le parti souverainiste retrouvera son statut de parti officiel aux Communes.

À l'échelle du pays, les conservateurs récoltent cependant plus d'appuis que les libéraux, avec 34,4 % des voix exprimés contre 33 %. Les néo-démocrates ont 15,8 % des suffrages exprimés, le Bloc québécois, 8,1 %, et les verts 6,3 %.

De manière générale, les libéraux auront réussi à se maintenir au pouvoir en préservant leurs acquis en Ontario, et plus particulièrement dans la grande région de Toronto.

Ils ont toutefois essuyé quelques pertes en Atlantique, où ils avaient remporté les 32 circonscriptions en 2015, au Québec, où le Bloc a davantage réussi à tirer profit de l'effondrement du vote néo-démocrate, et en Colombie-Britannique, où le vote est très partagé.

Les conservateurs demeurent le parti préféré des électeurs dans les provinces des Prairies.

Carte électorale

Les résultats détaillés : https://ici.radio-canada.ca/elections-canada-2019/resultats 

M. Trudeau a été réélu dans la circonscription montréalaise de Papineau et la grande majorité des membres de son Cabinet sont actuellement en avance ou ont été élus. Amarjeet Sohi a cependant été défait dans Edmonton Mill Woods, et Ralph Goodale s'est incliné dans Regina-Wascana.

M. Scheer a été réélu dans Regina—Qu'Appelle, en Saskatchewan, tout comme Mme May dans Saanich—Gulf Islands tandis que M. Blanchet a réussi à se faire élire dans Beloeil—Chambly.

Le chef du nouveau Parti populaire, Maxime Bernier, a cependant mordu la poussière, s'inclinant devant le conservateur Richard Lehoux dans la circonscription de Beauce.

Plus de 27 millions de Canadiens étaient conviés aux urnes dans l’un ou l’autre des quelque 20 000 bureaux ouverts d’un océan à l’autre pour ces élections.

Un nombre record de 4,7 millions de personnes ont déjà voté par anticipation du 11 au 14 octobre, selon les données préliminaires d'Élections Canada. Il s'agit d'une augmentation de 30,5 % par rapport à 2015.

À la fin de la 42e législature, le Parti libéral comptait 177 députés; le Parti conservateur (PC), 95; le Nouveau Parti démocratique, 39; le Bloc québécois, 10; et le Parti vert, 2.

Le Parlement comptait aussi 8 députés indépendants, dont les ex-libérales Jane Philpott et Jody Wilson-Raybould, un député du Parti populaire du Canada (Maxime Bernier) et un autre du Parti social-démocratique (Erin Weir).