[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Les bureaucraties syndicales refusent d’exiger le retrait de la contre-réforme des retraites et refusent d’appeler à manifester avec les gilets jaunes samedi

    Brève publiée le 6 décembre 2019

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Après une journée de grève historique, les bureaucrates se sont réunis ce vendredi matin, non pas pour essayer de construire la grève générale et bloquer le pays.... mais pour mettre toutes leurs forces pour empêcher ce blocage généralisé.

    De façon honteuse, ces bureaucrates se disent prêts à négocier sans préalable, c'est-à-dire sans même exiger le retrait de la contre-réforme.

    Ils refusent d'appeler à manifester samedi avec les gilets jaunes, alors qu'il y a l'occasion de faire converger l'ensemble du prolétariat contre Macron, et de renforcer la grève de masse à partir de lundi.

    Au lieu d'appeler à la grève illimitée, les saboteurs organisent des journées d'action dispersées. 

    Face à eux, nous devons développer l'auto-organisation, mettre en place des comités de grève, aller vers une coordination nationale de la grève, et exercer une pression maximale sur ces bureaucrates.

    https://www.force-ouvriere.fr/apres-le-5-decembre-determine-es-pour-gagner

    Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNL et UNEF se félicitent de l’ampleur des mobilisations par la grève lancée ce 5 décembre et par la participation massive aux manifestations organisées partout dans le pays.

    D’ores et déjà de nombreuses reconductions de la grève sont lancées et d’autres sont prévues dès ce vendredi, dans le privé et dans le public.

    Nos organisations syndicales appellent en conséquence le gouvernement à entendre le message envoyé par les salarié-es et la jeunesse et à prendre ses responsabilités en ouvrant de réelles négociations sans préalable avec toutes les organisations syndicales.

    Elles revendiquent le renforcement et l’amélioration du système actuel de retraite solidaire et intergénérationnel.

    Elles réaffirment leur refus d’un système par points dit universel qui immanquablement conduirait à une baisse des pensions et à devoir reculer encore l’âge de départ. C’est par l’amélioration de l’emploi, par la fin du chômage massif et de la précarité tout au long de la vie, par l’augmentation des salaires et l’égalité entre les femmes et les hommes, que la pérennité des retraites sera garantie.

    C’est pourquoi les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNL et UNEF appellent à renforcer et élargir encore la mobilisation par la grève et la reconduction de celle-ci là où les salarié-es le décident dès ce vendredi, ce week-end et lundi. Dans ce cadre, elles donnent rendez-vous le mardi 10 décembre pour une journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles. Les Organisations Syndicales se revoient le 10 décembre au soir pour les suites rapides à donner au mouvement.

    A Paris, le 6 décembre 2019