[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Alain Badiou, philosophe des chiffres et de l’être

    Badiou

    Brève publiée le 24 janvier 2020

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/profession-philosophe-5274-alain-badiou-philosophe-des-chiffres-et-de-letre

    Enfant des mathématiques et de la poésie, Alain Badiou a construit sa philosophie autour de deux concepts clés, l'être et l’événement. Amoureux des arts et fervent communiste, il est l'auteur d'une centaine d'ouvrages.

    Alain Badiou

    Alain Badiou• Crédits : Ulf Andersen - Getty

    Les Chemins de la philosophie du vendredi vous emmènent chaque semaine à la rencontre de ceux qui ont fait de la philosophie leur métier.   

    La philosophie est-elle une vocation ? Comment viennent les  idées ? Comment se fabrique un concept ? À quoi ressemble l'atelier du  philosophe ? Et quel rôle le philosophe doit-il jouer dans la cité ?

    L'invité du jour

    Alain Badiou, philosophe, professeur émérite à l’École normale supérieure, romancier et dramaturge.

    Je ne me décidais pas du tout à être philosophe

    Je ne me décidais pas du tout à être philosophe, quand j’étais en classe de terminale scientifique, pas en classe de philosophie, j’hésitais entre deux professions, comédien ou inspecteur des eaux et forêts. Comédien parce que j’avais déjà été acteur, j’avais joué les Fourberies de Scapin, j’étais déjà du côté du théâtre très fortement. Inspecteur des eaux et forêts, parce que j’avais un rapport continu à la nature, j’étais un grand collectionneur de coléoptères. Je me mouvais dans cette antinomie, entre inspecteur des eaux et forêts en passant par la grande école qui y prépare ou comédien, en se livrant au nomadisme du capitaine Fracasse. Et là, c’est un événement, une rencontre absolument hasardeuse, je suis tombé dans la bibliothèque de ma mère, elle était prof de français, elle avait une bibliothèque un peu chaotique, c’est ce qui me plaisait. Je tombe sur quelque chose qui s’appelle Esquisse d’une théorie des émotions de Jean-Paul Sartre, et ce livre m’a convaincu que là était la chose qui m’intéressait le plus.      
    Alain Badiou

    La grandeur des mathématiques 

    Mon père m’a révélé la grandeur des mathématiques, ce n’était pas simplement faire des problèmes, se débrouiller... Il escortait son enseignement d’une sorte de présentation des objectifs de la singularité des mathématiques, il m’avait passionné pour les mathématiques. Et je pense que la chimie première de ma vocation de philosophe, ça a été la question de savoir comment, dans une figure dominée par la question du sujet, de la conscience, de la liberté, comment pouvait se glisser cette espèce d’élément de certitude formelle, tout à fait particulière qu’on trouve dans les mathématiques.      
    Alain Badiou

    Sons diffusés : 

    • Chanson Charlie Chaplin, "Je cherche après Titine", Les Temps modernes, 1936
    • Archive de Louis Althusser, "Analyse spectrale de l'Occident", France Culture, 6 mars 1965
    • Coup de fil à Jean-Luc Nancy, Philosophe, professeur émérite à l’Université des Sciences humaines de Strasbourg
    • Archive d'Antoine Vitez, France Culture, 25 juillet 1984
    • Musique de Wagner La Walkyrie : Monologue de Wotan, Acte III, scène 3, Chœur et Orchestre du Festival de Bayreuth, dirigé par Pierre Boulez, 1976
    • Archive du journal de Jean-Pierre Elkabbach, France Inter, 6 mai 1968
    • Archive de Rémy Buisine pour Brut, 11 janvier 2020
    • Chanson de Nino Ferrer, Mao et moa
    Voir toutes les vidéos