[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Ailleurs sur le Web [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Le Maire annonce qu’une "partie" de la dette de certaines entreprises pourrait être annulée

    économie

    Brève publiée le 15 avril 2021

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://www.anti-k.org/2021/04/14/faillites-le-maire-annonce-quune-partie-de-la-dette-de-certaines-entreprises-pourrait-etre-annulee/

    "Je proposerai d'ici quelques semaines un dispositif de concertation et de conciliation qui doit permettre pour toutes les entreprises qui sont en train d'arriver face à ce mur de la dette de leur proposer une solution sur mesure", a dit ce matin le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire. (Crédits : Sarah Meyssonnier)

     Par Reuters  |  14/04/2021, 9:06 | 190 mots

    Le ministre de l’Économie et des Finances s’est dit très concerné ce matin par le mur de la dette qui pourrait faire plonger nombre d’entreprises dont l’activité économique a été rudement entamée par la crise sanitaire.

    Une partie de la dette de certaines entreprises confrontées aux retombées économiques de la crise sanitaire pourrait être annulée « au cas par cas », a déclaré mercredi le ministre des Finances Bruno Le Maire sur BFM TV.

    « On ne va pas attendre que l’entreprise se prenne le mur »

    « Je ferai le maximum pour éviter les faillites dans notre pays », a-t-il dit.

    « On ne va pas attendre que l’entreprise se prenne le mur. On va regarder sa situation (…) voir s’il faut étaler sa dette, voire annuler sa dette en partie », a-t-il ajouté.

    « Je proposerai d’ici quelques semaines un dispositif de concertation et de conciliation qui doit permettre pour toutes les entreprises qui sont en train d’arriver face à ce mur de la dette de leur proposer une solution sur mesure. »

    Bruno Le Maire a évoqué plusieurs pistes, celle de l’allongement de la maturité de la dette, l’annulation d’une partie de la dette « au cas par cas ».