[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

La Poste – Clermont-Ferrand : en lutte pour un même salaire pour tous

lutte-de-classe

Brève publiée le 13 août 2013

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(Lutte ouvrière) À Clermont-Ferrand, plus d'une centaine de postiers ont fait grève et manifesté ces dernières semaines, puis ont déposé plainte auprès du conseil des prud'hommes pour obtenir le paiement d'arriérés de salaire.

La Poste a beau être une entreprise de service public, elle se comporte comme n'importe quel employeur du privé : elle cherche à diviser les travailleurs en versant des salaires et des primes différents selon les catégories. Ainsi ceux qui n'ont pas le statut de fonctionnaires sont moins bien payés. Les primes que reçoivent les contractuels sont arbitraires et toujours inférieures à celles touchées par les titulaires.

D'où le mécontentement des salariés concernés : ils revendiquent à travail égal, salaire égal, avec le soutien du syndicat CGT et même aussi de la Cour de cassation, qui vient de condamner ces pratiques discriminatoires.

Espérant obtenir satisfaction dans les meilleurs délais, les postiers mobilisés ont déposé un référé auprès des Prud'hommes. Ils demandent non seulement le rattrapage des arriérés de rémunération, mais aussi 5 000 euros de dommages et intérêts, soit plus de 11 000 euros au total pour chacun d'entre eux, ce qui obligerait La Poste à lâcher environ un million d'euros.

Malgré cette demande en référé, le jugement a été repoussé. Ainsi, pour La Poste, ces travailleurs sous-payés devront encore attendre des mois pour toucher leur dû.

Correspondant LO