[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Alternatifs Bretagne : Tout ce qui bouge n’est pas rouge

    Bretagne2013

    Brève publiée le 30 novembre 2013

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Communiqué des Alternatifs du 30 novembre 2013

    Tout ce qui bouge n’est pas rouge

    Les « bonnets rouges » appellent donc à un nouveau rassemblement ce samedi 30 Novembre à Carhaix. Les Alternatifs n’en seront pas. Après le retrait de Force Ouvrière du collectif organisateur, le mouvement des « bonnets rouges » apparaît clairement pour ce qu’il est : une opération de manipulation de la population savamment orchestrée par le patronat breton et les libéraux de la FNSEA, champions de la concentration des outils de production, avec le soutien en sous main des grandes fortunes de la Région et de représentants de la grande distribution et avec la complicité de politiciens près à faire feu de tout bois.

    Il s’agit bien du dévoiement d’une lutte légitime pour l’emploi par des lobbies qui veulent poursuivre l’offensive contre ce qui reste d’Etat social au travers d’une croisade antifiscale. Leur objectif est de se libérer de toute entrave, en s’appuyant sur la récupération de notre identité culturelle et en travestissant l’une des plus grandes révoltes sociales de la Bretagne dans le but de se placer dans la compétition économique mondiale.

    Au contraire des revendications patronales, qui sont sans issues pour le monde du travail, c’est pour l’interdiction des licenciements, contre les emplois précaires , pour une véritable révolution fiscale et une conversion de l’agriculture tournant le dos au modèle productiviste, que nous appelons les salariés, les agriculteurs, les petits artisans,les chômeurs et les précaires à se mobiliser. C’est dans la satisfaction de ces revendications que se trouvent les solutions durables à la crise bretonne.

    Les Alternatifs le 30 novembre 2013