[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Résumé du 21ème jour de grève des postiers du 92

lutte-de-classe

Brève publiée le 19 février 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Résumé du 21ème jour de grève des postiers du 92

Les postiers du 92 et de Carrières-sur Seine/Montesson cherchent l’extension tous azimuts

Les postiers grévistes de Rueil-Malmaison, la Garenne-Colombes, Bois-Colombes, Courbevoie, Gennevilliers, Asnières, du CTED de Colombes et d’autres centres ont continué à effectuer des prises de parole dans divers centres. Ils ont notamment informé de leur mouvement leurs collègues de Fontenay et Boulogne. De nouveaux grévistes ont rejoint le mouvement aujourd’hui, et le potentiel d’élargissement est toujours là. Sur le 78, les grévistes commencent également à s’adresser à d’autres centres de leur propre département. C’est grâce à ces prises de parole systématiques que la grève a pu s’élargir sur un nombre croissant de centres.
 

Visite à la PFC : la police fait un petit tour et puis s’en va
Après leur nouvelle Assemblée Générale commune entre postiers du 92 et du 78, les grévistes ont effectué une visite en masse à la Plate Forme Colis de Gennevilliers. La direction du centre Colis s’est permise de faire intervenir la police, commissaire de Gennevilliers en tête. Arrivé l’air menaçant, il a enjoint les grévistes de quitter le centre sous prétexte qu’ils « mettaient en cause la sécurité des colis » ( ?!). Les grévistes lui ont fait remarquer que bizarrement la police avait été beaucoup plus prompte à réagir pour protéger les intérêts du patron de la PFC que pour intervenir lorsque des gens ordinaires sont en  galère.

Ce n’est pas la première fois que la direction du Colis emploie des méthodes musclées : le secrétaire départemental de SUD Activités Postales 92, Gaël Quirante, a été projeté à terre par l’un des cadres de la Plate Forme Colis de Gennevilliers le 17 décembre dernier, lui infligeant 7 jours d’ITT.
La manœuvre d’intimidation de la direction de Coliposte a été contre-productive : les colipostiers, contractuels, fonctionnaires et intérimaires ont refusé de reprendre le travail tant que la police était présente, et ce sont plus de  20 000 colis qui se sont retrouvés en souffrance suite à sa décision de bloquer l’ensemble de la production ! Les camions à l’arrêt, bloqués suite à la décision de blocage de la production prise par la direction, étaient alignés sur plusieurs centaines de mètres à l’entrée de la PFC ! Devant le nombre des postiers présents, déterminés à ne pas se laisser impressionner, la police a fini par vider les lieux. Une petite démonstration que la force des travailleurs, c’est de se regruoper et de faire grève.

Jeudi : mobilisation pour défendre Jean-Michel et Adil

Les grévistes  ont donné rendez-vous aux colipostiers lors de la commission disciplinaire de Jean-Michel (secrétaire de la section SUD de la PFC) de jeudi prochain: après avoir prononcé le licenciement d’Adil en commission disciplinaire, la direction de Coliposte cherche à infliger 2 mois de mise à pied à Jean-Michel. Adil avait défendu le droit des agents à conserver une pause de 10 minutes lors des changements de position de travail en nuit toutes les 2 heures, et Jean-Michel était simplement présent lors de la visite de centre où un cadre avait agressé Gaël. Et au lieu de sanctionner le cadre en question, c’est Jean-Michel et Adil qui sont poursuivis. SUD Poste 92 et les grévistes se donneront les moyens de gagner la réintégration d’Adil et de maintenir le salaire de Jean-Michel, qui pendant son éventuelle mise à pied conservera ses mandats syndicaux et sera militant donc à plein temps sur la PFC.

Comme lors de la journée d’aujourd’hui, la politique répressive de La Poste risque de jouer le rôle d’un boomerang.

Rassemblement devant la direction Colis IDF jeudi 20 février à 9h30 au 2 ter rue Louis Armand à Paris métro Balard

Vendredi 18h au 3 bd du Levant rassemblement de soutien aux postiers grévistes

Samedi à partir de 20h à Gennevilliers, ferme de l’horloge, 16-18 rue Pierre Tiambaud, Soirée de soutien aux grévistes

L’adresse du blog/tumblr de la grève : http://grevedespostiersdu92.tumblr.com/

Le facebook de SUD Activités Postales 92 : Sudposte Hauts de Seine

Envoyez vos chèques de solidarité à SUD Poste 92, 51 rue Jean Bonal, 92250 La Garenne-Colombes, ordre : SUD Poste 92, mention « Solidarité grévistes » au dos.