[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Résumé de la 35eme journée de grève des postiers du 92

lutte-de-classe

Brève publiée le 5 mars 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

Les grévistes du 92 investissent deux centres de tri névralgiques pour La Poste

Première AG de l'histoire de la PIC
Les postiers grévistes de Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes/Bois-Colombes, Courbevoie, Gennevilliers, du CTED de Colombes, d’Asnières se sont rendus en masse à Villeneuve-La-Garenne et ont aujourd’hui organisé la première Assemblée Générale de l’histoire de la PIC (Plateforme Industrielle Courrier). Ce centre joue un rôle central dans la distribution du courrier dans les Hauts-de-Seine. Les manifestations de solidarité qu’y ont rencontrées les grévistes ont fait craindre de futures mobilisations sur la PIC, notamment autour de la journée de grève nationale du 13 mars.

Les agent de la PFC répondent présents
Les salariés en grève se sont ensuite rendus à la Plateforme Colis de Gennevilliers, autre centre névralgique de La Poste qui trie une grande partie des colis qui transitent par la Région Parisienne. La direction a réagi en bloquant elle-même pendant près de deux heures la production. La police est une fois de plus intervenue très promptement : quand ce sont les profits qui sont menacés, l'Etat répond rapidement et sait employer la force. Par contre, quand les droits des travailleurs sont bafoués, la réaction est beaucoup plus lente et bien hésitante : alors que les grévistes accumulent les preuves des comportements fautifs de La Poste et ont alerté à de nombreuses reprises les pouvoirs publics, aucune intervention du gouvernement ou de l'Inspection du Travail n'est en vue pour le moment...
En réaction au blocage de la PFC par la direction et à l'intervention de la police, les salariés des équipes de jour et d’après-midi ont décidé de se mettre en grève vendredi prochain. Plus la grève dure et plus La Poste prend le risque d'une contagion des centres vitaux pour la production. Plus elle joue la carte du rapport de forces, plus elle pousse les postiers à unir leurs forces par-delà les barrières de métiers et de statut.

Prochaine audience avec la direction du 92 jeudi

C’est ce message de la nécessité de l’extension permanente de la grève qu’ont porté les grévistes lors des 2 émissions de Fréquence Paris Plurielle (106.3 en région Parisienne, www.rfpp.net) où ils ont été invités à s’exprimer sur leur conflit. Et c’est en persistant à agir selon ce principe qu’ils ont contraint la direction à donner une audience aux grévistes jeudi prochain.

Prochaines échéances : Vendredi 7 mars 18h au 3 bd du Levant, rassemblement de soutien aux grévistes

Samedi 8 mars à partir de 20h, fête de soutien aux postiers grévistes du 92, à la salle des Guignons, 7 bd du Général Leclerc Nanterre (RER Nanterre Ville)