[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Aluminium Dunkerque: le ton monte

lutte-de-classe

Brève publiée le 15 mai 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://www.lutte-ouvriere-journal.org/?act=artl&num=2389&id=28

La direction de Rio Tinto Alcan a précisé son plan de suppressions d'emplois à Aluminium Dunkerque par le biais de « départs volontaires » : elle voudrait se débarrasser de 5 cadres, 13 Etam et 47 opérateurs, en plus des 20 postes d'intérimaires supprimés.

En comptant 25 départs non remplacés, cela représente une chute de 110 emplois depuis le début de 2013. Près de 15 % de l'effectif ! Et cela alors que la production ne diminue pas, au contraire.

Mercredi 7 mai, la CGT a appelé à une grève de huit heures, suivie par 80 % des opérateurs. À l'assemblée des grévistes, la tendance était d'attendre la réunion du 12 mai pour voir ce que la nouvelle organisation donnerait dans les secteurs. Mais, ce jour-là, la direction n'a rien dévoilé, préférant éparpiller les informations au niveau de chaque secteur. D'un autre côté, elle grossit volontairement l'impact financier et organisationnel de la journée de grève pour faire pression sur les travailleurs et tenter de freiner un nouveau mouvement.

Ces petites manœuvres n'impressionnent pas les travailleurs qui savent que beaucoup de ceux qui partiraient se retrouveraient vite sans rien et que, de ceux qui resteraient, la direction exigerait des charges de travail encore plus lourdes qui les feraient s'épuiser au travail. Et il n'en est pas question.

Correspondant LO