[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Berlin: Plus de 2.000 jeunes solidaires des réfugiés

    international

    Brève publiée le 2 juillet 2014

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://communismeouvrier.wordpress.com/2014/07/02/berlin-plus-de-2-000-jeunes-solidaires-des-refugies/

    Le 1er juillet, une grève des lycéens et étudiants était organisée à Berlin en solidarité avec les luttes des demandeurs d’asile pour le droit au séjour et contre les discriminations. Sous le mot d’ordre "Jeunes contre le racisme, la guerre et les expulsions", la manifestation a rassemblé plus de 2.000 jeunes, des lycéens et des étudiants, mais aussi des syndicalistes du DGB et de Verdi et des groupes d’extrême-gauche.

    Berli1

    Partie depuis le Rotes Rathaus, la manifestation a traversé le centre-ville de Berlin, marquant par exemple un arrêt devant le siège de Verdi pour appeler les syndicats à prendre une part plus active dans le soutien à la lutte des demandeurs d’asile et d’intervenir pour les organiser syndicalement. La manifestation s’est terminée sur la Spreewaldplatz (Kreutzberg), où elle a été violemment attaquée par les forces de police. Les manifestants ont été ataqués à coup de gaz lacrymogènes et de matraques et trois lycéens ont dû être hospitalisés pour des blessures à l’œil et des nez cassés.

    Les responsables politiques de cette violence policière contre des lycéennes et des lycéens sont les membres du gouvernement vert du district autour deMonika Herrmann, Baustadtrat Pannhoff et Frank Henkel.

    Le collectif organisateur de la manifestation promet de continuer son soutien à la lutte des demandeurs d’asile. Dès la rentrée des vacances d’été, de nouvelles discussions auront lieu pour de nouvelles actions dans les facs et les lycées de la capitale.

    Berli2