[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Intermittents : nouvel appel à la grève pour jeudi

intermittents lutte-de-classe

Brève publiée le 23 juillet 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

(France Television) La CGT-Spectacle et la Coordination des intermittents (CIP) ont lancé un nouvel appel à la grève pour jeudi, date de la dernière réunion estivale de la mission de concertation mise en place par le gouvernement.
Dernière journée du calendrier de concertation des trois sages

"Nous appelons chacun, artiste, technicien, chaque compagnie, chaque équipe, chaque lieu, à se réunir en assemblée générale, à prendre la mesure et la gravité de cet accord, et à se mettre en grève, chacun pouvant faire valoir son droit de grève individuel", indique le communiqué.

"Pour cette dernière journée du calendrier de concertation, et pour préfigurer la lutte dans les mois qui suivent, il est évident et primordial d'être nombreux et forts dans la contestation et la mobilisation", poursuit-il.

Dans un communiqué séparé, la CGT-Spectacle ajoute qu'elle va déposer un préavis de grève couvrant l'ensemble du mois d'août. La fédération, fer de lance du combat des intermittents côté syndical, avait déjà posé des préavis couvrant le mois de juin, puis celui de juillet.

La concertation mise en place par le gouvernement pour remettre à plat le régime des intermittents du spectacle sous la houlette de trois "sages" doit se réunir une ultime fois jeudi avant une pause estivale. Les travaux, qui réunissent pour la première fois autour d'une même table tous les acteurs du dossier (organisations syndicales et patronales de l'assurance-chômage, employeurs du secteur, intermittents...), reprendront en septembre.

La mobilisation s'essouffle à Avignon

La dernière journée de grève nationale, le 12 juillet, a essentiellement touché Avignon, haut lieu de la contestation, où neuf représentations du "In" ont dû être annulées. Le festival "Radio France et Montpellier" a également été perturbé.

Depuis, la mobilisation semble s'essouffler à Avignon, où la dernière manifestation n'a rassemblé qu'une centaine d'intermittents le weekend dernier.