[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Communiqués de soutien à Alain Pojolat (NPA)

    Palestine

    Brève publiée le 30 juillet 2014

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Communiqués de soutien à Alain Pojolat, militant du NPA poursuivi suite aux manifestations interdites de soutien du peuple palestinien

    Lutte ouvrière :

    http://www.lutte-ouvriere.org/notre-actualite/communiques/article/arret-des-poursuites-contre-alain

    Alternative libertaire :

    http://www.alternativelibertaire.org/?Soutenons-les-Palestiniens

    OCML-VP:

    http://www.vp-partisan.org/article1309.html

    Parti communiste des ouvriers de France :

    http://www.pcof.net/actualites.php?id=357

    Parti des indigènes de la république :

    http://indigenes-republique.fr/soutien-a-alain-pojolat-et-a-tous-les-inculpes-de-la-cause-palestinienne/

    Solidaires :

    http://www.solidaires.org/article48613.html

    Union juive française pour la paix :

    http://www.ujfp.org/spip.php?article3414

    MRAP :

    http://www.npa2009.org/agir/non-la-criminalisation-de-la-solidarite-avec-le-peuple-palestinien-mrap

    Cedetim :

    http://www.npa2009.org/agir/communique-du-cedetim-en-soutien-alain-pojolat-et-au-npa

    International Jewish anti-zionist network :

    http://www.npa2009.org/agir/le-gouvernement-francais-penalise-le-soutien-aux-palestiniens-ijan

    Compagnie Jolie môme :

    http://www.npa2009.org/videos/soutien-alain-pojolat-militant-du-npa-poursuivi-pour-avoir-declare-une-manifestation-en

    Association France Palestine Solidarités :

    http://www.npa2009.org/agir/jusquou-va-aller-le-gouvernement-dans-la-criminalisation-de-la-solidarite-avec-les-palestiniens

    Parti de gauche :

    http://www.lepartidegauche.fr/actualites/communique/halte-la-criminalisation-mouvement-solidarite-avec-la-palestine-29471

    Front de gauche (PCF, PG, Ensemble, GU, PCOF, République et Socialisme):

    http://tendanceclaire.npa.free.fr/contenu/autre/FDG-pojolat.pdf

    Ensemble :

    https://www.ensemble-fdg.org/content/solidarit-avec-alain-pojolat-soutien-la-rsistance-du-peuple-palestinien

    Les Alternatifs :

    http://alternatifs0726.over-blog.com/2014/08/soutien-militant-a-alain-pojolat-arret-des-poursuites.html

    Révolution et libertés :

    http://revolutionetlibertes.net/2014/07/29/soutien-a-alain-pojolat-inculpe-pour-organisation-de-manifestation-interdite/

    Europe Ecologie les Verts :

    http://eelv.fr/2014/07/30/soutien-aux-responsables-associatifs-et-politiques-engages-pour-la-paix/

    Breizhistance (Gauche indépendantiste bretonne) :

    http://www.rennes-info.org/Solidarite-avec-Alain-Pojolat

    AMDH-Paris-IDF :

    https://npa2009.org/agir/communique-de-lamdh-paris-idf-suite-linculpation-du-camarade-alain-pojolat-membre-du-npa-pour

    UD CGT 75 :

    LA CGT PARIS EXIGE LA RELAXE D'ALAIN POJOLAT  

    Alain POJOLAT militant CGT, mais aussi politique, qui avait déposé au nom de l’ensemble des organisateurs la déclaration en Préfecture des manifestations de soutien au peuple palestinien qui ont finalement été interdites, a été convoqué pour se voir notifier sa mise en examen et devrait comparaître devant le Tribunal de Grande Instance de Paris le 22 octobre 2014.

    L'UD CGT Paris a déjà désapprouvé la décision prise par les autorités françaises d'interdire certaines manifestations de solidarité avec le peuple palestinien.

    Il faut remonter à la fin de la guerre d’Algérie pour retrouver de telles interdictions.

    Le droit de manifester fait partie des libertés démocratiques. La France est le seul pays  où ces manifestations ont été interdites.

    Au moment où la population de Gaza, toujours frappée par le blocus imposé par l'Etat d'Israël subit un véritable déluge de bombes, qui a fait plus  de 2000 morts, des milliers de blessés, dans leur immense majorité civils, et 250 000 sans abri et déplacés, il est inacceptable que le gouvernement nous prive du droit de dénoncer ces massacres dans la rue. Par cette interdiction provocatrice, il est le premier responsable des incidents. Incidents qui ont d’ailleurs été déformés et démesurément grossis, avec la complicité des médias, pour tenter de justifier cette atteinte aux libertés élémentaires.

    Dans le même temps, ces autorités n'ont eu aucune volonté de prendre la moindre initiative politique répondant à la gravité du drame qui se déroule à Gaza comme la dénonciation des violences perpétrées contres les civils, soutenir les droits du peuple palestinien et mobiliser la communauté internationale en faveur de la paix. 

    En s'en  prenant à un militant qu'il soit syndical  ou politique, mais aussi à de simples manifestants, le pouvoir continue à entretenir l'amalgame qui a été fait entre certains "casseurs" et ceux qui souhaitent simplement manifester de façon pacifique leur soutien à la cause du peuple palestinien.

    Le pouvoir tente une nouvelle fois de criminaliser le mouvement de solidarité et  continue d'affirmer ainsi  son soutien à la politique criminelle de l'Etat d'Israël.

    Manifester, n'en déplaise au gouvernement est un droit constitutionnel garanti par la convention européenne des droits de l'homme et des libertés fondamentales dont la France est signataire. 

    Pour la CGT cette nouvelle atteinte au droit de manifester et de pouvoir exprimer librement sa solidarité avec le peuple palestinien massacré par l'Etat d'Israël est inadmissible.

    La CGT Paris, l'UL CGT du 18ème et le syndicat BNP expriment toute leur solidarité à Alain POJOLAT et s'associeront aux différentes initiatives qui iront dans ce sens. 

    Elles appellent d'ores et déjà  à signer massivement la pétition de soutien à notre camarade Alain POJOLAT et exigent qu'il soit relaxé.  

    Attac :

    Alain Pojolat, militant du NPA, est mis en examen pour avoir déposé à la Prefecture, au nom de plusieurs organisations, deux demandes de manifestation de soutien au peuple palestinien, qui ont été interdites.

    Manifester est un droit constitutionnel ; l'interdiction de manifestation doit être exceptionnelle ; mettre en examen le dépositaire est démocratiquement inacceptable

    Cette décision politique est prise au moment où un grand mouvement de solidarité et de mobilisation se crée dans de nombreuses villes en France,
    pour l'arrêt des bombardements sur Gaza , contre la politique de colonisation et d'apartheid du gouvernement israélien.

    Attac France apporte son soutien à Alain Pojolat et demande l'arrêt des poursuites à son encontre.

    Ligue des droits de l'homme (message de Pierre Tartakowski président de la LDH) :

    Cher ami,

    Suite aux poursuites engagées contre le responsable du NPA par le gouvernement, dans le contexte des mobilisations de solidarité avec Gaza, la LDH vous propose de tenir une conférence de presse dans ses locaux dès la rentrée de septembre, afin de rendre public les termes de la protestation et de la riposte qui s’imposent.

    Bien cordialement,

    Pierre Tartakowsky

    Président de la LDH