[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Hôpitaux : convergence des luttes, nouvelle étape

lutte-de-classe

Brève publiée le 13 septembre 2014

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

http://npa2009.org/actualite/hopitaux-convergence-des-luttes-nouvelle-etape

Vendredi 12 Septembre 2014

Ce mardi 23 septembre, Marisol Touraine, bonne élève en austérité du gouvernement Valls, reconduite dans ses fonctions, risque d’avoir de la visite. La Convergence nationale des hôpitaux contre l’Hôstérité appelle les personnels hospitaliers de toute la France à manifester devant son ministère.

Les délégations présentes dénonceront les conséquences de la politique gouvernementale dans les établissements hospitaliers, politique qui poursuit et aggrave celle de Sarkozy et Bachelot. Pour les usagers, des délais d’attente, des difficultés d’accès aux soins, et la menace sur leur qualité et leur sécurité. Pour les personnels, le ralentissement de l’évolution de carrière, l'allongement du temps de travail (suppression des RTT), le gel du point d’indice, la précarité croissante, le non-remplacement des arrêts maladie et congés maternité, le sous-­effectif, le rappel sur les jours de repos, l’explosion des heures de récupération, la réduction des budgets de formation, la privatisation ou fermeture des services techniques ou logistiques...

« Ça ne peut plus durer ! »
C’est ce que dit le tract d’appel diffusé depuis quelques jours dans les établissements : « Il est urgent de coordonner nos actions, nos luttes, afin d’organiser une riposte nationale contre un gouvernement qui n’entend pas la souffrance des hospitaliers, qui détruit notre système de santé et notre Sécurité sociale ». Des délégations d’autres secteurs en lutte, dont les intermittentEs du spectacle, seront invitées à prendre la parole ainsi que les fédérations syndicales, associations d’usagers, partis politiques, qui soutiennent le mouvement. La manifestation sera suivie d’une assemblée générale à l’hôpital Cochin. Après la manifestation réussie du 18 juin dernier à Caen (1), cette seconde initiative est l’occasion de franchir une nouvelle étape dans la construction d’un mouvement national assez fort pour faire reculer ce gouvernement sur sa politique d’austérité dans les hôpitaux et dans la santé.
Sur les 50 milliards de réduction de la dépense publique prévues par le Pacte de responsabilité, 10 concernent en effet la santé. À lui seul, l’hôpital public devra encore « économiser » 3 milliards d’ici 2017, alors que faute de financements suffisants, les établissements sont déjà dans des situations financières critiques et contraints de s’endetter auprès des banques. À la veille de la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui doit entériner ces mesures pour 2015, la manifestation du 23 septembre permettra de rappeler à ce gouvernement que l’hôpital et la santé ne sont pas malades de leurs dépenses mais de leur manque de financement par la Sécu. La baisse des cotisations sociales patronales, et désormais l’exonération totale pour les salaires au SMIC accordées par le Pacte de responsabilité en sont la cause.

Un mouvement qui se construit
Née à Caen à l’initiative de l’intersyndicale CGT et SUD de l’EPSM (hôpital psychiatrique) de Caen, la Convergence réunit principalement des équipes syndicales CGT et SUD d’une soixantaine d’établissements, des CHU aux maisons de retraite en passant par les hôpitaux de proximité et les établissements psychiatriques.
Ce qui unit l’ensemble des structures participant à la Convergence, c’est la volonté de répondre à l’attaque globale et déterminée du gouvernement par une lutte nationale, coordonnée et déterminée jusqu’à satisfaction, volonté qui fait défaut aux directions des trois grandes fédérations syndicales – CGT CFDT et FO – engluées dans le « dialogue social » avec le ministère et le gouvernement.
Aussi, jusqu’à présent, seule la fédération SUD santé sociaux a-t-elle apporté son soutien à l’initiative du 23 septembre. La fédération CGT santé action sociale reste silencieuse, malgré l’engagement de bon nombre de ses équipes sur le terrain. Poussée par l’impact de la Convergence, elle a de son côté lancé, avec la Fédération CGT des organismes sociaux, la proposition d’une mobilisation unitaire le 16 octobre, initiative désormais reprise par toute la CGT. Dans la perspective de construction d’un mouvement dans la durée, loin de s’opposer, le 23 septembre et le 16 octobre devraient, au contraire, se compléter.
Le NPA, dont les militantEs sont, avec beaucoup d’autres, engagés dans la préparation du 23 septembre, répondra bien sûr présent à l’invitation faite par les organisateurs. Il apporte d’ores et déjà tout son soutien à une mobilisation qui trace la seule voie possible face à ce gouvernement et à son Pacte de responsabilité (2).

J.C. Delavigne
1 – Cf. l’Anticapitaliste n°248
2 – Pour vous tenir au courant de l’actualité sur ces questions, consultez :
- le site NPA Santé Sécu Social : http://sante-secu-social.npa2009.org
- le site facebook de la Convergence : https://fr-fr.facebook.com/pages/H %C3 %B4pitaux-en-lutte/

776289682414504
- le site de SUD santé : http://www.sudsantesociaux.org
- le site CGT de l’EPSM de Caen : http://www.cgt-chs-caen.fr
- le site de la CGT CHU Toulouse : http://cgtchutoulouse.fr