[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Newsletter

Ailleurs sur le Web [RSS]

Lire plus...

Twitter

Combattons ensemble le racisme et l’islamophobie jusqu’au sommet de l’État !

Agressions de femmes voilées, attaques de mosquées, insultes racistes... Le nombre d’attaques et agressions contre des musulman-e-s a explosé : sur les deux premiers mois de 2015, on en compte déjà plus que sur toute l’année d’avant !

Il faut arrêter d’accuser les musulman-e-s !

Les racistes se déchaînent : des gens qui écrivent des menaces sur les boîtes aux lettres du voisin immigré, des profs qui stigmatisent des élèves noirs ou arabes en leur demandant devant toute la classe de condamner les attentats... Pourtant, on n’a jamais demandé aux chrétiens de se désolidariser des terroristes « blancs » comme Anders Breivik !

L’État hypocrite rajoute de l’huile sur le feu !

Hollande dit « pas d’amalgame », mais sa police et sa justice s’acharnent chaque jour davantage sur les mêmes, au nom de la « guerre contre le terrorisme ». A l’école, après la loi de 2004 contre les filles voilées,  le gouvernement veut maintenant interdire le voile à l’université ! Il veut aussi imposer des cours de « morale républicaine » et traquer le « djihadiste » derrière le moindre protestataire... L’État, c’est le principal oppresseur qui humilie au quotidien les jeunes dans les quartiers populaires, qui traque sans arrêt les sans-papiers, qui détruit les camps de Roms...

Non au racisme contre les pauvres...

La haine des musulman-e-s, c’est le nouveau langage du racisme que subissent depuis des décennies les immigré-e-s des anciennes colonies françaises. L’État français continue de voler l’Afrique et d’y faire la loi avec ses militaires. Il continue de parquer ceux qui fuient cette misère dans les mêmes quartiers-guettos. Là, rien n’a changé depuis la mort de Zyed et Bouna en 2005. Les Roms, qui sont parmi les plus précaires, sont purement et simplement traités en parias.

Restons uni-e-s contre les  voyous capitalistes !

L’exploitation, la crise, la misère, tout ça renforce le racisme contre des boucs émissaires.

On raconte que c’est la faute aux « immigrés », qu’ils volent les emplois, que c’est des chômeurs et des profiteurs... On ne doit pas se laisser diviser par ces mensonges !

Sinon, l’État et les patrons en profitent pour taper sur tout le monde. C’est contre ceux qui s’engraissent sur notre dos qu’il faut protester ! Contre les gros patrons, banquiers et politiciens, qu’ils soient Français ou Américains, Chinois ou Qataris, juifs ou chrétiens ou musulmans...

MANIFESTATION

SAMEDI 21 MARS

15H métro BARBÈS

Pour exiger :

> La fin des contrôles au faciès

> L’arrêt de la chasse aux Roms

> Le retrait des lois anti-voile

> La régularisation des sans-papiers

> Le droit de vote des étranger-e-s

Télécharger au format pdf odg

Ces articles pourraient vous intéresser :

NPA

Conf nationale du NPA - Pour un communisme désirable

Afin d’affronter la situation correctement, le NPA doit se doter d’un programme politique, intégrant lui-même un projet de société. Un parti sans programme est un bateau sans gouvernail : il est condamné à naviguer sans savoir ou il va, puisqu’il n’a pas de cap à garder. Cela se vérifie dans notre intervention, le NPA est un parti qui, malgré ses qualités d’élaboration (oppressions systémiques, féminisme et questions LGBTI, intervention politique) n’arrive pas à dépasser le stade de la réaction, du témoignage et de la participation à des cadres plus ou moins larges de “critique du système”. Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

NPA

Conf nationale du NPA - Sur le texte d’A&R concernant le CCR : il ne faut pas emboîter le pas à la pfU !

Alors que l’offensive de la pfU contre le CCR bat son plein, le courant A&R décide, dans le BI du CPN, d’attaquer à son tour le CCR en affirmant qu’il aurait recours au « mensonge pur et simple », en lui faisant le procès d’intention de vouloir en réalité sortir lui-même du NPA et en prétendant qu’il voudrait que « la rupture soit la plus coûteuse possible pour le NPA ». Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook

NPA

Conf nationale du NPA - Non aux coups de pression contre le CCR: respect des droits démocratiques de tou-te-s !

Les dirigeant-e-s de la pfU ont pris la pré-candidature d’Anassse comme prétexte pour multiplier les coups de pression contre le CCR. Menaces plus ou moins explicites d’exclusion, coup de force contre deux femmes du CCR empêchées de participer à une réunion de la coordination parisienne par des hommes de la pfU (fait établi par la commission de médiation, qui a préconisé la suspension des camarades incriminés pour trois mois), annonces d’une séparation après (voir durant ?) la CN... Lire la suite...

Télécharger en pdf Tweeter Facebook