[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Conférence - débat sur le Rojava

    Débat avec deux Français et Française qui sont partis au Rojava. 

    Carol Mann est sociologue spécialisée dans la problématique du genre et conflit armé, directrice de l’association ‘Women in War’ à Paris. Elle revient d'un voyage qu'elle a récemment effectué au Rojava et publie des billets sur Médiapart

    Patrice Franceschi est un écrivain, Il a reçu le 5 mai 2015 le prix Goncourt de la nouvelle pour son livre Première personne du singulier, il est également auteur d'un livre sur son voyage au Rojava: Mourir pour Kobané

    La vidéo a été prise dans le cadre de la fête de l'humanité et elle a nécessité un montage de notre part, avec un travail sur le son pour que les bruits d'arrière fond ne perturbent pas trop l'écoute. D'autres vidéos sont en cours de préparation et celle-ci n'est que la première partie de la conférence.

    Télécharger au format pdf

    Ces articles pourraient vous intéresser :

    Tribune libre

    Comprendre le Rojava… ou pas.

    Il y a quelques mois, paraissait "Comprendre le Rojava dans la guerre civile syrienne" de Raphaël Lebrujah. Le titre est explicite, et la tâche, de faire comprendre le Rojava en deux-cents pages, est ambitieuse. Le Rojava suscite beaucoup d'intérêt dans la gauche révolutionnaire, et il est difficile de trouver des informations fiables dans un flot continu d'informations souvent erronées, quelquefois farfelues, mais toujours invérifiables... L'ouvrage de R. Lebrujah, que les soutiens français des YPG-YPJ connaissent bien, a été encensé par la critique pro-Rojava. Rien d'étonnant, puisque le livre est un plaidoyer pour le Rojava, pour ses combattants et pour son projet politique. [...] Dans ce désert informatif, tout ouvrage consacré au projet politique émancipateur des YPG-YPJ ne peut qu'être le bienvenu.

    Lire la suite...

    Télécharger en pdf Tweeter Facebook