[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Les Kurdes résistent aux djihadistes dans le centre de Kobané

    international Irak Syrie

    Brève publiée le 12 octobre 2014

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20141011.OBS1827/syrie-les-kurdes-resistent-aux-djihadistes-dans-le-centre-de-kobane.html

    L'Etat islamique aurait pris le contrôle de 40% de la ville.

    Le groupe extrémiste Etat islamique (EI) renforçait samedi 11 octobre son emprise sur une grande partie de la ville syrienne de Kobané défendue avec acharnement par les forces kurdes.

    Les avions de la coalition dirigée par les Etats-Unis ont mené vendredi et samedi six frappes aériennes près de cette ville kurde clé, située à la frontière turque, selon le Centre de commandement américain chargé du Moyen-Orient et de l'Asie centrale (Centcom).

    Alors que la campagne aérienne contre l'EI est entrée dans son troisième mois en Irak et dans sa troisième semaine en Syrie, sans parvenir à freiner son élan à Kobané notamment, les chefs militaires de 21 pays de la coalition doivent se réunir mardi à Washington pour évaluer leur stratégie.

    LIRE

    Tout comprendre de la bataille de Kobané

    Les forces kurdes démunies

    Dans Kobané, les forces kurdes, moins nombreuses et moins bien armées, ont réussi à repousser les djihadistes sur plusieurs fronts, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

    Dans la nuit de vendredi à samedi, elles sont parvenues à stopper un assaut en direction du centre-ville au terme de combats acharnés. Samedi, 23 djihadistes ont péri alors qu'ils tentaient de faire entrer des véhicules à partir du sud-ouest et de l'ouest de la ville, rapporte l'ONG.

    L'EI contrôle 40% de Kobané, particulièrement des secteurs dans l'est, le sud et l'ouest de la ville, et a pris le contrôle vendredi du QG des forces kurdes dans le nord de la cité, à un km environ de la frontière turque. Son objectif est de s'assurer la maîtrise sans discontinuité d'une longue bande de territoire à la frontière syro-turque.

    Selon Mustafa Ebdi, un militant kurde originaire de Kobané, les forces kurdes, de plus en plus désespérées, voient leurs munitions diminuer et réclament plus de frappes. "Nous entendons les combats. Cela ne s'arrête jamais", a-t-il dit.

    Les combattants sont résolus à se battre jusqu'à la dernière balle."

    Depuis le début le 16 septembre de l'offensive djihadiste dans la région de Kobané, 577 personnes, en majorité des combattants - dont 321 djihadistes, ont péri selon l'OSDH, et quelque 70 villages sont tombés aux mains de l'EI. En outre 300.000 habitants ont pris la fuite, dont plus de 200.000 en Turquie.

    Profitant de la guerre civile qui ravage la Syrie depuis plus de trois ans, l'EI a réussi à s'emparer de larges pans de territoires dans le nord et l'est du pays.