[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Itron: les salariés votent à nouveau la grève

lutte-de-classe

Brève publiée le 29 mai 2015

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

https://communismeouvrier.wordpress.com/2015/05/29/itron-les-salaries-votent-a-nouveau-la-greve/

Centre Presse, 29 mai 2015 :

La date officielle de fin des négociations chez Itron à Chasseneuil-du-Poitou, était fixée jusqu’à hier, date à laquelle s’est tenu un nouveau comité central d’entreprise (CCE) au siège à Issy-les-Moulineaux en région parisienne. Cette réunion portait sur la dernière mouture du plan présenté par la direction, les négociations ont à nouveau achoppé. Les syndicats ont refusé de valider le plan social de la direction. Ils contestent toujours les mesures d’accompagnement sur la suppression des 89 postes dans la Vienne.

Un mouvement de grève a été décidé en début d’après-midi, bien suivi, sans pour autant bloquer l’accès du site comme début mai. « Les salariés ont voulu montrer qu’ils étaient encore vivants, a expliqué l’un des représentants de l’intersyndicale Pierrick Baudry, et qu’ils soutiennent totalement leurs élus ». Ces derniers estiment que le plan n’est pas recevable et comporte « des grosses lacunes, tant sur la partie pérennité de l’entreprise que sur la partie accompagnement ».

Les salariés du fabricant de compteurs électriques sont donc à nouveau mobilisés et ont reconduit la grève jusqu’à ce matin, en attendant un comité d’entreprise local ce matin. « Aujourd’hui, les salariés et l’intersyndicale sont prêts à rouvrir des négociations si la direction accepte les conditions » précise leur représentant.

De son côté, la direction d’Itron France a précisé dans un communiqué qu’elle propose aux organisations syndicales une réunion de CCE supplémentaire. « En l’absence d’avis rendu par les représentants du personnel lors de la réunion de ce jour, la direction a préféré prendre cette initiative plutôt que de clôturer la procédure et de soumettre à l’homologation de l’administration un PSE unilatéral, qu’elle aurait porté seule, comme les représentants du personnel l’y invitaient pourtant, explique Pascal Michaudel, président d’Itron France. J’espère que les syndicats accepteront un accord majoritaire dans la mesure où c’est le dispositif le plus favorable aux salariés. »

La direction rencontrera les représentants du personnel le 8 juin prochain pour formaliser l’organisation d’un dernier CCE. Rappelons qu’à date, la négociation a permis « de revoir significativement le projet initial et de prendre en compte les préoccupations des salariés. Il devrait désormais permettre de préserver 34 emplois, comparé au projet initial: il prévoit désormais 100 suppressions de postes, dont 87 sur le site de Chasseneuil. »