[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Nouvelles du Rojava

    Irak Syrie Turquie

    Brève publiée le 30 mai 2015

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Par notre camarade du comité Jeunes travailleurs du NPA

    Les forces des YPG/YPJ et leurs alliés syriens et arabes viennent d'enfoncer le front djihadiste prenant, ou reprenant, des positions stratégiques. Après la chute des djihadistes dans les montagnes au sud-est du gouvernorat d'Hasaké, les milices de défense du peuple et des femmes viennent de (re)prendre Mabruka. Une ville qui amène directement sur le contrôle de la frontière avec la Turquie. Depuis l'offensive lancée le 6 mai par l'Etat major des YPG/YPJ, Daesh a perdu plus de 230 villes, villages et localités (au 28 mai depuis ils en ont pris une vingtaine de plus). Les pertes subies par les théofascistes sont importante au moins 300 morts dont près de 180 cadavres ramassés sur les champs de batailles plus une saisie de matériel importante dont des chars et des véhicules blindés.

    http://www.syriahr.com/en/2015/05/ypg-backed-by-al-khabour-guards-forces-al-sanadid-army-and-the-syriac-military-council-expels-is-out-of-more-than-230-towns-villages-and-farmlands/

    A Alep, le quartier de Sheikh Maqsoud est de nouveau le sujet de vives tensions entre certains groupes rebelles, islamistes et djihadistes. Pour rappel ce quartier d'Alep est tenu par les milices kurdes  des YPG/YPJ. Le quartier revêt une importance cruciale pour le contrôle d'Alep étant situé sur une colline qui domine toute une partie nord d'Alep. Il faut savoir que le quartier avait été victime de multiples attaques du régime en 2013 et que par la suite une coalition rebelle avec à sa tête le front Al-Nosra, al-Qaïda en Syrie, allié à l'époque à l'Etat Islamique en Irak et au Levant, alliée à d'autres groupes salafistes, allié à des groupes islamistes et à des laïques de l'ASL, bref la quasi-totalité de la rebellion syrienne parce que les guerrières des YPJ ne mettaient pas le voile, avaient pris le relai en lançant des vagues d’assaut successif  qui se sont brisées sur les lignes kurdes.

    http://anfenglish.com/kurdistan/ypg-on-guard-against-threats-around-sheikh-maqsoud