[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Actu Grèce 4 juillet au soir - la tension monte : OXI ! OXI ! OXI !

    Grèce international

    Brève publiée le 4 juillet 2015

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    A la veille du référendum, la tension monte. Le ministre des Finances Yanis Varoufakis a qualifié l’attitude des responsables de la Zone euro de « terrorisme », tandis que son homologue allemand, Wolfgang Schäuble, estime que les Grecs votent, ce dimanche, pour ou contre une sortie de l’Euro. Mais le gouvernement Tsipras persiste à faire croire qu'en cas de victoire du NON, un bon accord pourra être conclu rapidement avec la Troïka, et refuse d'envisager toute rupture avec l'UE. Il promet que les banques rouvriront mardi, que les dépôts sont garantis, alors que tout ceci ne dépend pas de lui mais du bon vouloir de la Troïka. Dans une interview dans un journal allemand publié aujourd'hui, Varoufakis dit qu'un accord sera conclu dès lundi avec la Troika quel que soit l'issue du référendum... !

    En Grèce, les médias privés se déchaînent pour le OUI, insultant les partisans du NON, promettant l'apocalypse en cas de victoire de NON. Un article de Libération en rend bien compte :

    http://urlz.fr/2aud

    La pression des patrons est également très forte, avec menaces à l'appui pour les employés qui voteraient pour le NON, blocages annoncés des salaires si le NON l'emporte, traque des employés qui ont des logiciels de conversion en drachmes, etc. ; voir l'excellent billet d'ambiance ci-après :

    http://www.greekcrisis.fr/2015/07/Fr0442.html

    Et l'Eglise orthodoxe met elle-aussi toutes ses forces pour la victoire du OUI :

    http://tempsreel.nouvelobs.com/la-crise-grecque/20150704.OBS2094/l-eglise-grecque-lache-tsipras.html

    Hier soir, le rassemblement pour le NON a rassemblé 25 000 personnes selon la police et l'AFP, mais 50 000 selon Reuters

    Un dernier sondage publié (http://greece.greekreporter.com/2015/07/04/poll-narrow-difference-in-sundays-greek-referendum/) place le OUI et le NON au coude à coude (43% pour le NON, 42,5% pour le OUI). Ce même sondage indique qu'une majorité de grecs pensent que le OUI va gagner et que c'était une erreur de convoquer de référendum. Le NON est très majoritaire chez les jeunes de moins de 25 ans (71% pour le NON contre 20% pour le OUI). Le OUI est majoritaire pour les plus de 65 ans (56% pour le OUI, 26% pour le NON)

    Quels scénarios pour l'après référendum ?

    • En cas de victoire du OUI, la banque centrale devrait fournir des liquidités aux banques grecques, ce qui permettra leur réouverture rapide. L'accord avec la Troïka sera signé. Et soit nous aurons un gouvernement d'union nationale (soutenue par une partie de Syriza et la droite, un « gouvernement technique » comme le préconise ouvertement Martin Schulz), soit nous aurons des élections anticipées, mais il est très peu probable que Tsipras sera encore premier ministre.

    • En cas de victoire du NON, le plus probable est que les banques grecques resteront fermées parce que la BCE durcira sa position. Les retraits deviendront de plus en plus limités. Deux issues sont alors possibles : Tsipras signe un accord qui est grosso modo celui que le peuple aurait rejeté, ou Tsipras rompt avec l'UE, ce qui n'est clairement pas une option pour lui. En cas de victoire du NON, la suite dépendra en grande partie du mouvement de masse.

    Sur les scénarios, on pourra lire avec intérêt l'article de Romaric Godin (où on apprend notamment que le guignol de TF1, Nikos Aliagas, est venu de Paris faire campagne pour le OUI) :

    http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/grece-les-scenarios-de-l-apres-referendum-489568.html

    Articles et textes à lire

    Panagiotis Sotiris: Le référendum comme rupture (en français) :

    http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=13675

    Discours d'Alexis Tsipras le 3 juillet à Athènes (en français) :

    https://www.ensemble-fdg.org/content/discours-dalexis-tsipras-le-3-juillet-athenes

    Interview de Coralie Delaume (essayiste) :

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/07/03/31003-20150703ARTFIG00361-referendum-grec-quoi-qu-il-arrive-rien-ne-sera-plus-jamais-comme-avant.php

    Comment la Grèce antique a contourné le gouvernement des experts

    http://www.lesinrocks.com/2015/07/03/livres/comment-la-grece-antique-a-contourne-le-gouvernement-des-experts-11757582/

    L'Humanité fait de la propagande contre la rupture avec l'UE :

    http://www.humanite.fr/les-six-mensonges-capitaux-de-la-propagande-eurocrate-578262

    Grèce : ce que signifie le "non" de 1940 (Romaric Godin) :

    http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/grece-ce-que-signifie-le-non-de-1940-489613.html

    Tariq Ali: Syriza Is Not Doing Enough for Greece

    http://www.truth-out.org/news/item/31672-tariq-ali-syriza-is-not-doing-enough-for-greece