[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Actu Grèce 13 juillet 22h

    Grèce international

    Brève publiée le 13 juillet 2015

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Ce lundi soir, manifestation à Athènes, où les jeunes de Syriza et d'Antarsya manifestent ensemble contre l'accord

    Varoufakis explique les raisons de sa sortie du gouvernement ; elles tiennent au fait qu'il voulait que soit prise des mesures unilatérales, ce que Tsipras a refusé, ce qui a conduit au résultat qu'on connaît :

    http://tendanceclaire.npa.free.fr/breve.php?id=13825

    Varoufakis s'est aussi exprime sur l'accord : « Il s'agit d'une politique de l'humiliation. (...) Cela n'a rien à voir avec de l'économie. Cela n'a rien à voir avec mettre la Grèce sur le chemin de la guérison. C'est un nouveau traité de Versailles qui hante à nouveau l'Europe, et le premier ministre grec le sait. Il sait qu'il est fini s'il le fait, et qu'il est fini s'il ne le fait pas »

    Lafazanis (dirigeant de la plateforme de gauche de Syriza) indique qu'il ne votera pas pour l'accord, sans préciser s'il voterait contre ou s'abstiendrait.

    Manolis Glezos (député Syriza, ancien grand résistant) considère que l'accord est « honteux ».

    Les Grecs indépendants ne soutiennent pas l'accord. Le ministre de la défense, Panos Kammenos, leader des Grecs indépendants – parti membre de la coalition au pouvoir en Grèce – a expliqué que son parti ne « pouvait soutenir les termes du troisième plan d'aide à Athènes ». Il indique toutefois vouloir rester au gouvernement, pour le moment …

    Le mouvement de jeunesse de Syriza s'est prononcé contre l'accord et appelle à la mobilisation

    La principale confédération du public (ADEDY) appelle les fonctionnaires à la grève mercredi.

    Le syndicat des travailleurs municipaux (POE-OTA) appelle aussi à la grève mercredi.

    Les banques resteront fermées jusqu'à mercredi (au moins)