[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC

Actualités et analyses [RSS]

Lire plus...

Newsletter

Twitter

Facebook

Le drapeau de SUD flotte sur la direction de la Poste 92 !

lutte-de-classe

Brève publiée le 2 février 2012

Tweeter Facebook

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

17ème jour de grève à la Poste de Nanterre : le drapeau de SUD flotte sur la direction de la Poste 92 !

La direction s’attendait à la fin de la semaine dernière à un affaiblissement progressif de la grève. C’est tout le contraire qui s’est produit : les grévistes ont tapé plus fort chaque jour. Et aujourd’hui, les grévistes ont frappé un coup qui va faire mal à la direction. Récapitulatif.

Le mécontentement commence à s’exprimer au niveau départemental.

La journée a commencé par un rassemblement des grévistes de Nanterre et d’autres bureaux du département. Une AG réunissant les collègues de Nanterre mais également de Boulogne, Rueil, Asnières, Chaville, Courbevoie, Neuilly. Quant aux collègues de Suresnes, établissement habituellement peu mobilisé, ils ont fait grève à 25% et se sont déplacés collectivement à Nanterre alors que la réorganisation touchant leur établissement est prévue en Juin. La direction a continué à s’enfermer dans une attitude méprisante de refus de toute négociation.

Un petit tour (instructif) au tribunal

Une bonne partie des grévistes ont participé au rassemblement de soutien aux 15 syndicalistes du 92. 70 personnes étaient présentes, dont P. Le Neouanic, conseillère régionale. L’accueil des policiers et des juges à l’égard des syndicalistes et de leurs soutiens était particulièrement glacial. Les juges ont failli fixer le procès à une date où les avocats des prévenus n’étaient pas disponibles ! Les grévistes ont pu apprécier à quel point la justice était sévère et expéditive avec les travailleurs… tandis que les cadres de la Poste de Nanterre, qui se sont rendus coupables de graves violences en 2009 et 2010 attendent toujours leur jugement.

Occupation de la direction départementale

Les grévistes sont retournés l’après-midi à Nanterre. La direction ne s’attendait absolument pas à ce que les grévistes continuent à être actifs à ce moment de la journée. Du coup, le bâtiment n’était plus surveillé par des vigiles et les grévistes ont atteint le bureau du directeur départemental qui a pris la fuite plutôt que d’oser faire face aux grévistes… qui demandaient simplement à le rencontrer pour négocier !

Les grévistes ont donc décidé d’occuper les locaux de la direction jusqu’à obtenir un engagement écrit de la part de la direction sur un RDV de négociation. Lundi, lors de la précédente occupation, la direction avait donné sa parole de donner un RDV à condition que les grévistes évacuent les lieux. La direction n’a pas tenu son engagement, donc cette fois-ci, les grévistes resteront jusqu’à obtenir satisfaction : le 3ème étage du bâtiment de Nanterre, qui abrite les bureaux de la direction, est occupé par les grévistes. Le drapeau de SUD flotte sur les locaux de la direction courrier !