[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Grèce - Déclaration du SEK (composante d’Antarsya)

    Grèce international

    Brève publiée le 14 août 2015

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    Parti Socialiste Ouvrier ( SEK) 12.08.2015 - composante d'Antarsya

    NOTRE POINT DE VUE

    LE NOUVEAU MÉMORANDUM NE PASSERA PAS


    Les tentatives du gouvernement de Tsipras à embellir le nouveau mémorandum, qu'il essaye de faire voter rapidement au Parlement pendant les vacances du mois d'Août, ne peuvent provoquer que de la colère. Il ne s'agit pas d'un "accord d'ajustement en douceur", mais d'une nouvelle tentative brutale d'imposer les attaques contre la classe ouvrière que les gouvernements PASOK-ND ont échoué à passer. Rien que le fait que la propagande gouvernementale compare aujourd'hui ses mesures avec celles que Samaras préparait est une honte pour le parti qui se définissait comme une gauche radicale.

    Le nouveau mémorandum met en avant des coupes des salaires et des pensions généralisées avec mille et une façons (coupes horizontales, hausses des charges, impôts indirectes, une nouvelle attaque aux conventions collectives).En plus il offre des nouveaux capitaux aux banquiers tout en favorisant la saisie des propriétés et des épargnes, il accélère les privatisations et la "libéralisation du marché et des métiers ". Il poursuit le démantèlement des services de santé sociale, de l'éducation et de l'aide sociale au nom des "excédents primaires". Il perpétue le fardeau d'une dette qui ne peut pas être remboursée et qui a été créée par les capitalistes et leur entrelacement avec les banques pour lequel les travailleurs n'ont aucune responsabilité.

    A cause de ce caractère de classe du nouveau mémorandum, le gouvernement copie les tactiques antidémocratiques de ses prédécesseurs avec lesquels maintenant elle vote au Parlement. Le déclin antidémocratique du gouvernement afin d' imposer les ultimatums du "quartet" UE-FMI-BCE-MES est complété par le retour de la Police aux pratiques familières de répression des manifestants et par les outrages racistes contre les migrants et les réfugiés qui doivent affronter les murs de l'Europe Forteresse.

    Le mouvement ouvrier a derrière lui des années de lutte contre ce mélange d'austérité et de répression raciste "d'inspiration européenne". Avec ses luttes il a démoli le gouvernement de Samaras et Venizélos et a donné non pas une mais deux opportunités à SYRIZA (le 25 Janvier et le 5 Juillet) pour qu'il puisse prouver qui il est prêt et capable de servir les intérêts des travailleurs. Ce mouvement est la force qui peut garantir que le troisième mémorandum et ses gestionnaires auront le même sort que leurs prédécesseurs.

    Le rassemblement appelé par ADEDY (Syndicat de travailleurs du secteur publique) et soutenu par ANTARSYA le Jeudi 13 Août, au moment où la séance plénière du Parlement discutera le nouveau mémorandum est un pas dans cette direction. Nous appelons toutes les forces de la gauche à soutenir de la manière la plus active les luttes contre la nouvelle attaque mémorandaire et le gouvernement qui l'applique. Nous appelons tous les militants et militantes du mouvement ouvrier à tirer leurs conclusions du parcours jusqu'à présent et à se joindre à nous dans la lutte pour le renversement anticapitaliste, pour une société où les ouvriers eux mêmes auront le contrôle de ce qu'ils produisent .