[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Manifs - La bataille des chiffres

    Khomri

    Brève publiée le 9 mars 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/droit-du-travail/manifestations-contre-la-loi-travail-greve-dans-les-transports-suivez-la-mobilisation-en-direct_1351529.html

    Le ministère de l'Intérieur a recensé 224 000 manifestants contre le projet de loi El Khomri dans toute la France, mercredi 9 mars. Un peu plus tôt, les syndicats FO et Unef avaient annoncé, de leur côté, que 400 000 à 500 000 personnes ont manifesté contre la loi Travail.  Francetv info suit la mobilisation en direct.

     A Paris. Entre 27 000 et 29 000 personnes ont défilé, selon la préfecture. Elles étaient 100 000 selon la CGT. Une autre journée de manifestation est déjà prévue le 31 mars, à l'appel de sept syndicats.

      L'Unef appelle à défiler à nouveau le 17 mars. Le syndicat étudiant a appelé à une nouvelle journée de mobilisation dans les universités, jeudi 17 mars, pour protester contre le projet de loi sur la réforme du Code du travail.  

     Plus de 140 rassemblements en France. A 14 heures, une manifestation a démarré place de la République, à Paris, à l'appel des syndicats lycéens et étudiants de gauche (Unef, Unl et Fidl), avec le soutien d'organisations politiques (Jeunes communistes, Parti de gauche, Europe Ecologie-Les Verts ...) et syndicales (CGT, FO, FSU...). Au total, dans toute la France, 144 rassemblements sont prévus, selon la CGT.

     Les transports également perturbés. Hasard du calendrier, la SNCF et la RATP sont aussi en grève pour des motifs internes, liés aux conditions de travail. Le réseau SNCF s'annonce "très fortement perturbé", avec un train sur trois attendu en moyenne sur les lignes Transilien, TER, Intercités et la plupart des axes TGV. Quelque 35,5% des cheminots étaient en grève mercredi 9 mars en début de matinée, indique la direction de la société.