[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    Pourquoi la Grèce hante à nouveau la zone euro

    Grèce international

    Brève publiée le 22 avril 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    (Figaro) Les créanciers d'Athènes exigent que les réformes promises soient mises en œuvre. Les ministres des Finances de la zone euro se retrouvent, ce vendredi, à Amsterdam. Un accord est espéré d'ici fin mai.

    Neuf mois après le psychodrame de son sauvetage, la Grècerevient hanter l'Europe. Alors que le pays doit rembourser une échéance de plus de 2 milliards d'euros en juillet prochain, les ministres des Finances de la zone euro se réunissent ce vendredi à Amsterdam pour rappeler à Athènes ses engagements de réformes - notamment sur les retraites - qui n'ont pas été tenus. Dans un entretien au Figaro, le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Kotzias, dénonce «le plan insensé» que les créanciers de la Grèce veulent lui imposer.

    Ces mesures prises par la Grèce en échange du troisième plan d'aide accordée en juillet

    • Le taux de TVA a été relevé de 13 à 23% dans la consommation. Une nouvelle augmentation, à 24%, a été annoncée, elle est imminente d'ici le 1er mai. Dans les transports, le taux de TVA est passé de 6 à 18%

    • La baisse du minimum retraite, qui est passé de 450 à 382 euros (-18%)

    • Le recul à 67 ans de l'âge de départ à la retraite dans le privé et le public, effectif depuis le 14 août 2015

    • L'ouverture des magasins le dimanche, une mesure qui s'inscrit dans une ample réforme du marché du travail

    Ces réformes urgentes qui restent à engager

    • Une réforme globale, et en profondeur, du système de retraites

    • Une réforme fiscale

    • Sort des créances douteuses logées dans les bilans des banques

    • Accélération du plan de privatisations

    Les prochaines échéances de paiement

    • 13 juillet: 449 millions d'euros au FMI

    • 20 juillet: 2,3 milliards d'euros à la BCE

    • 7 septembre: 300 millions d'euros au FMI

    • 19 septembre: 145 millions d'euros au FMI

    • 7 décembre: 300 millions au FMI

    • 20 février 2017: 3 milliards au Mécanisme européen de stabilité