[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    La mobilisation du 1er mai à Paris - Le fil de la journée

    Khomri

    Brève publiée le 1 mai 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    https://paris-luttes.info/1er-mai-suivi-de-la-journee-de-5508

    • 21h45 : Des gens se sont mis à attaquer un GO Sport suivi d’un gazage massif des CRS sur la place.
    • 20h45 : Climat tendu sur la place de la République, provocations policières : jet de grenade dans le métro.
    • 20h15 : une manif spontanée est partie de République pour aller à l’Elysée.
    • 20 h : de nombreux blessés signalés à Nation. Contrôles policiers autour d’Avron.
    • 19h15 : une partie de la place se vide. Certain·es se donnent rendez-vous pour la suite de la soirée à République, mais de nombreux manifestant·es restent pour ne pas laisser la police faire ce qu’elle veut.
    • 19h10 : gros gazage et charges des flics sur la place de la Nation. Pendant ce temps-là, les Kurdes déterminés occupent toujours l’espace et notamment sonore en diffusant de la musique.
    • 19h : les flics gazent la place pour disperser la manif qui prenait trop son temps à l’arrivée au goût de la préfecture...
    • 18h40 : la manifestation continue d’arriver sur la place de la Nation tandis que du côté de la Nuit debout la place commence déjà à se remplir.
    • 18h20 : la tête de manif arrive à Nation.
    • 18h10 : le cortège déterminé continue à avancer vers Nation sous les gaz, des gardes mobiles et CRS repoussés à chaque nouvelle tentative de bloquer la manif, l’ambiance est éléctrique et déterminée, on lâche rien ! Les gens du cortège syndical crient "on est tous des casseurs".
    • 17h55 : le cortège a enfoncé les lignes de CRS, les nasses sont libérées et le cortège à nouveau réuni repart déterminé.

     - 79.3 ko

     - 51.6 ko

    • 17h30 : pendant ce temps, dans le cortège syndical, on repousse les flics au niveau de la caserne de Reuilly en criant "Flics : porcs, assassins", "Cassez-vous"… Les flics reculent et gazent.

     - 156.6 ko

    • 17h20 : depuis 16h15, les forces du désordre ont coupé la manif subitement et séparé une grande bande de tête en la bloquant dans une nasse. Le reste du cortège dense reste en soutien au contact de l’autre côté du cordon. De nombreuses personnes, certaines accompagnées de très jeunes enfants ses sont réfugiées dans les allées adjascentes après de très gros gazages et des jets de grenades de désencerclement sur le cortège (très dense) nassé. De très nombreux blessés sont bloqués dans les allées, les plus graves sont pris en charge autour de la manif par les pompiers. Nombreuses blessures à la têtes, aux yeux, aux jambes. Le reste de la manif reste en attente derrière la ligne, les gens veulent rejoindre la tête de manif toujours nassée.

       - 115.9 ko

    • 14 h : beaucoup de monde à la manif libertaire. Ambiance calme mais certaines vitrines de banques n’ont pas survécu au passage de la manif.
    • Appel à un 1er mai des luttes à Saint-Denis, RDV à 10h00
    • Rejoignez la manifestation libertaire, à 11h00 à Place de Fêtes, pour ensuite rejoindre le cortège du 1er mai de 15h00
    • Manifestation du 1er mai : RDV 15h00 à Bastille. Ici l’appel du MILI à rejoindre le cortège. Les Comités d’Action appellent à rejoindre leur cortège vers la tête de la manif, juste derrière la banderole "En mai bloque ce qui te plaît".