[RSS] Twitter Youtube Page Facebook de la TC Articles traduits en castillan Articles traduits en anglais Articles traduits en allemand Articles traduits en portugais

Agenda militant

    Actualités et analyses [RSS]

    Lire plus...

    Newsletter

    Twitter

    32 députés ont voté contre la 5e prolongation de l’état d’urgence

    état-d-urgence

    Brève publiée le 15 décembre 2016

    Tweeter Facebook

    Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

    http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/32-deputes-ont-vote-contre-la-cinquieme-prolongation-de-l-etat-d-urgence_a11421.html

    La prorogation de cet état d’exception a été largement adoptée par 288 voix pour, 32 voix contre et cinq abstentions. Elle devrait être votée conforme ce jeudi au Sénat afin d'éviter une interruption automatique de l'état d'urgence le 22 décembre

    ; title="32 députés ont voté contre la cinquième prolongation de l’état d’urgence" target="_blank">32 députés ont voté contre la cinquième prolongation de l’état d’urgence

    La liste des députés qui se sont opposés à la prolongation de l'état d'urgence. 

    Groupe socialiste, écologiste et républicainb 
    Catherine Coutelle 
    Carole Delga 
    Jean-Patrick Gille 
    Jean-Luc Laurent 
    Pierre-Yves Le Borgn' 
    Barbara Romagnan 
    Gérard Sebaoun 
    Suzanne Tallard 

    Groupe Les Républicains 

    Pierre Lellouche 
    Édouard Philippe 
    Jean-Frédéric Poisson 
    Michel Terrot 

    Groupe de la gauche démocrate et républicaine 

    François Asensi 
    Alain Bocquet 
    Marie-George Buffet 
    Jean-Jacques Candelier 
    Patrice Carvalho 
    Gaby Charroux 
    André Chassaigne 
    Jacqueline Fraysse 
    Jean-Philippe Nilor 
    Nicolas Sansu 

    Non inscrits 

    Brigitte Allain 
    Pouria Amirshahi 
    Isabelle Attard 
    Danielle Auroi 
    Michèle Bonneton 
    Sergio Coronado 
    Cécile Duflot 
    Noël Mamère 
    Philippe Noguès 
    Eva Sas 

    La France connaîtra ainsi sa plus longue période d'état d'urgence ininterrompue - 20 mois - depuis la création de ce régime d'exception pendant la guerre d'Algérie. Durci par le Parlement depuis un an, le régime permet des assignations à résidence, perquisitions administratives, interdictions de cortèges, contrôles d'identité et fouilles de bagages et de véhicules, fermetures de lieux de réunion... 

    La liste des votants